Publicité
Marchés français ouverture 7 h 14 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0752
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 430,39
    +514,84 (+2,87 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 333,78
    -205,18 (-0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 382,91
    +45,16 (+3,38 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

En ambulance et fauteuil roulant, Mathieu Kassovitz reprend déjà le travail

Zabulon Laurent

Même un accident de moto ne pouvait pas l’empêcher d’être présent à ces auditions. Mathieu Kassovitz était au studio Keral, à Malakoff (Hauts-de-Seine), ce 13 septembre, pour la dernière session des castings de « La Haine Live », adaptation en comédie musicale de son film culte de 1999. Et c’est dans des conditions assez particulières que le réalisateur est arrivé sur place.

D’après « Le Parisien », Mathieu Kassovitz est arrivé sur son lieu de travail en ambulance. Sérieusement blessé à la jambe et au bassin, l’acteur s’est ensuite uniquement déplacé en fauteuil roulant. Pour rappel, le Français a subi un très grave accident de moto, il y a seulement dix jours, sur le circuit de Linas-Montlhéry, en Essonne.

Une belle frayeur survenue devant deux de ses enfants, alors qu'il s'entraînait pour un prochain tournage. Tige en titane dans le fémur, hématomes grandissants et cheville en « miettes de thon » : il était revenu sur les détails de ses blessures au cours d’une vidéo publiée sur Instagram, il y a deux jours.

Mathieu Kassovitz, en fauteuil pour « six mois »

Malgré le fait qu’il ne remarchera pas avant « six mois », Mathieu Kassovitz a souhaité être présent pour le casting ultime de « La Haine Live ». D’après nos confrères, le réalisateur a auditionné pendant quatre heures « deux “Hubert”, quatre “Vinz” et quatre “Saïd” ». Souhaitant trouver les nouvelles têtes d’affiche de cette adaptation au théâtre de son film culte, l’acteur les a encouragés à rester authentiques :...


Lire la suite sur ParisMatch