Marchés français ouverture 4 h 57 min
  • Dow Jones

    32 105,25
    +75,14 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    11 787,40
    +117,44 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 348,72
    -70,89 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0821
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    19 964,85
    -84,79 (-0,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 080,85
    +779,53 (+3,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    617,31
    +19,85 (+3,32 %)
     
  • S&P 500

    3 948,72
    +11,75 (+0,30 %)
     

Amazon va-t-il poursuivre sa descente aux enfers ? : le conseil Bourse

Budrul Chukrut/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Le récent feu d’artifice sur l’action Amazon a tourné court. Sur le Nasdaq, le cours de Bourse du n°1 mondial du e-commerce a déjà effacé en seulement 3 séances de cotation la moitié des gains engrangés entre le plancher majeur du 6 janvier et le sommet du 2 février. Il faut dire qu’Amazon a lourdement déçu sur ses comptes 2022 et ses perspectives à moyen terme. Dans un contexte où l’inflation met à mal le pouvoir d’achat des ménages, le chiffre d’affaires du quatrième trimestre est ressorti meilleur qu’attendu par Amazon, mais AWS (la branche cloud ou informatique à distance) - longtemps la coqueluche des analystes financiers - a accusé des ventes moins bonnes que prévu et une chute du résultat opérationnel.

Un coup dur pour Amazon, dont les profits "dépendent de plus en plus d'AWS", déplore Insider Intelligence. Le bénéfice net d’Amazon a été véritablement laminé, fondant de 14,3 milliards de dollars au quatrième trimestre 2021 à 0,3 milliard sur le trimestre écoulé. Sur l’ensemble de 2022, Amazon a ainsi accusé une perte de 2,7 milliards de dollars, contre plus de 33 milliards de dollars de profits en 2021, année faste marquée, comme 2020, par les retombées très positives de la pandémie de Covid-19 et les restrictions sanitaires (confinements…).

Par ailleurs, et pas des moindres, Amazon ne table que sur un chiffre d’affaires compris entre 121 et 126 milliards de dollars pour le premier trimestre 2023, une fourchette dont la médiane est inférieure à ce qu’espéraient les analystes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Société générale laisse ses actionnaires sur leur faim : le conseil Bourse
Bourse : le géant du pétrole TotalEnergies a-t-il épuisé son potentiel ? Le conseil
CAC 40 : la Fed dope la Bourse, le Nasdaq décolle !
Le bénéfice stratosphérique enregistré par TotalEnergies
Après Noz ou Action, le discounter allemand Tedi débarque en France