La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 751,16
    -247,88 (-0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0046
    -0,0046 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 762,00
    -9,20 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    21 356,75
    -2 087,70 (-8,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    510,39
    -31,21 (-5,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,70
    +0,20 (+0,22 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 706,05
    -259,29 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    4 232,09
    -51,65 (-1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1830
    -0,0103 (-0,86 %)
     

Amazon va embaucher 4.000 personnes de plus au Royaume-Uni

AFP/Archives - SEBASTIEN BOZON

Le géant américain du e-commerce a fait de l'Angleterre un de ses principaux marchés en Europe.

Le géant américain de la distribution en ligne Amazon a annoncé vendredi qu'il embauchait plus de 4.000 personnes supplémentaires cette année au Royaume-Uni en CDI. Cela devrait faire grimper ses effectifs dans le pays à 75.000 personnes et faire du groupe l'un des dix premiers employeurs privés au Royaume-Uni, affirme-t-il dans un communiqué. Le géant internet a été l'un des plus gros bénéficiaires de la pandémie et des confinements lorsque les magasins étaient fermés. En tout, Amazon dit avoir créé 40.000 emplois au Royaume-Uni en trois ans.

A titre de comparaison, Amazon a embauché 4.000 personnes en CDI en France en 2021, pour des effectifs mondiaux de 1,6 million de personnes. Les 4.000 nouvelles recrues britanniques seront postées à travers le pays, notamment dans deux nouveaux centres de traitement des commandes à Wakefield et Knowsley (nord) mais aussi affectées à des emplois dans la conception de logiciels, la gestion de produits, l'ingénierie, les équipes opérationnelles.

Le groupe met en avant les salaires proposés (entre 10 et 11,10 livres par heure, alors que le salaire minimum est de 9,50 livres) et autres avantages, au moment où les entreprises ont du mal à trouver des employés outre-Manche, à cause d'une sévère pénurie de travailleurs, conséquence à la fois de la pandémie et du Brexit. Le taux de chômage à 3,8% actuellement est le plus bas enregistré depuis près de 50 ans.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles