La bourse ferme dans 3 h 40 min
  • CAC 40

    6 675,49
    +2,39 (+0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 163,43
    +12,03 (+0,29 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1666
    +0,0047 (+0,41 %)
     
  • Gold future

    1 780,80
    +15,10 (+0,86 %)
     
  • BTC-EUR

    53 365,98
    +733,86 (+1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 454,03
    +2,40 (+0,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,38
    +0,94 (+1,14 %)
     
  • DAX

    15 495,91
    +21,44 (+0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 207,67
    +3,84 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3824
    +0,0097 (+0,71 %)
     

Amazon s'oppose à une augmentation de ses frais de port pour les livres en France

·1 min de lecture

Les frais de port lorsque vous achetez un livre sur Amazon risquent bientôt d'augmenter. Une proposition de loi de la sénatrice Laure Darcos prévoit en effet de réguler ces frais de port à des niveaux identiques pour tous les distributeurs. Elle cherche à éviter une distorsion de concurrence entre Amazon, qui les fixe systématiquement au seuil légal de 0,01 euro, et les autres acteurs de la filière du livre (éditeurs et libraires), qui peinent à s'aligner sur ce tarif.

Mais le géant du ecommerce ne l'entend pas de cette oreille. Amazon France a appelé mardi 5 octobre à éviter "l'inflation" des frais de port sur les envois de livres. "À l'heure où l'inflation fait un retour remarqué et où les pouvoirs publics appellent à tout faire pour l’enrayer, avons-nous besoin d'une loi qui renchérisse le coût des livres et pénalise les habitants des petites villes et des zones rurales ?", s'est demandé le directeur général d'Amazon France, Frédéric Duval, dans une tribune transmise à l'AFP.

À lire aussi — Amazon veut embaucher 12 000 saisonniers en France pour les fêtes de fin d'année

Ainsi, Amazon se dit hostile à la perspective de "facturer des frais d'expédition de plusieurs euros sur les ventes de livres en ligne". "Si une telle mesure était adoptée, elle pénaliserait la diffusion des livres sur notre territoire et la lecture en général (...) La facture sera élevée", prévient Frédéric Duval. Il entrevoit "plus de 250 millions d'euros par an de perte de pouvoir d'achat pour des millions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

3,5 millions de tests Covid encore réalisés chaque semaine, avant leur déremboursement mi-octobre
Amazon développe un réfrigérateur intelligent qui commande automatiquement les courses
La Chine pourra mener une invasion à grande échelle de Taïwan "d'ici 2025" selon le ministre de la Défense de l'île
Incursion record de 56 avions chinois dans l'espace aérien taïwanais
Le régulateur européen donne son feu vert à une 3e dose du vaccin Pfizer contre le Covid-19

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles