Marchés français ouverture 7 h 26 min
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1947
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 026,35
    +55,49 (+0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    767,68
    -26,65 (-3,36 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

Amazon : "le salarié français de l'année 2020" licencié pour avoir critiqué la politique salariale ?

·1 min de lecture

Peut-on passer de salarié de l'année à salarié licencié en quelques semaines ? Il semblerait que oui selon un des syndicats du géant de l'e-commerce Amazon, comme le relaie BFMTV. Dans un communiqué, le syndicat SUD explique qu'un salarié de l'entrepôt de Saint-Priest (Rhône) a été licencié pour "avoir osé critiquer la politique salariale d'Amazon". Sauf que, comble de l'histoire, l'homme aurait été sacré "salarié de l'année 2020".

Selon le syndicat, l'homme aurait critiqué sur la messagerie Chime, à plusieurs reprises entre le 3 mars et le 15 avril, les augmentations de salaires négociées annuellement. Il les considérait trop faibles, et cela constituerait une "insubordination" selon l'entreprise. Dans plusieurs échanges qui auraient été tenus sur la messagerie interne, le salarié s'en serait pris ouvertement à l'entreprise ou à ses salariés : "Il faut être lucide, plus le chèque est gros, plus la part d'humanité est petite". Ou encore : "Les plus grands veulent toujours écraser le plus petits et veulent toujours être plus forts que les plus faibles (…) Il y a toujours des excuses qui sortent instinctivement de votre bouche comme si c'était un vocabulaire robotisé".

>> A lire aussi - Amazon pourrait échapper à la future taxe mondiale sur les sociétés

Du côté de l'employeur, Amazon, mis en cause, on se défend et on estime que le salarié a "tenu des propos inacceptables à l'égard d'autres salariés". "Les salariés sont libres de leurs opinions mais on ne peut pas tout tolérer. Une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le bitcoin poursuit sa chute vertigineuse
Or : une pièce de monnaie Double Eagle devient la plus chère du monde, record à Sotheby’s
Les défis qui attendent la nouvelle patronne d'IBM
Eau de source en brique : la Compagnie des Pyrénées se lance dans un pari audacieux
La valeur marchande de Kylian Mbappé dégringole

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles