La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 802,74
    -129,82 (-0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Amazon poursuivi en justice pour des pratiques anticoncurrentielles

Mike Mareen/Adobe Stock

Le procureur général de la Californie a lancé mercredi 14 septembre des poursuites contre Amazon, qu'il accuse d'abuser de sa position dominante pour freiner la concurrence et faire monter les prix. "Amazon force les commerçants à accepter des accords qui maintiennent les prix artificiellement élevés, en sachant très bien qu'ils ne peuvent pas se permettre de dire non", a déclaré Rob Bonta dans un communiqué.

"Depuis des années, les consommateurs californiens payent plus cher pour les achats en ligne à cause des pratiques anticoncurrentielles d'Amazon", assène-t-il. D'après l'enquête menée par le bureau du procureur, le géant du e-commerce "pénalise sévèrement" les entreprises si leurs produits sont vendus moins chers sur d'autres plateformes. Les autres places de marché n'ont donc aucune chance d'émerger, explique le parquet, puisque Amazon domine la consommation en ligne, notamment grâce à son programme de fidélisation, Prime.

Selon une étude menée par Feedvisor et citée par le communiqué, 96 % des abonnés à Prime sont plus susceptibles d'acheter des produits sur la plateforme que n'importe où ailleurs, et 74 % de tous les consommateurs américains vont directement sur Amazon quand ils ont décidé d'acheter quelque chose sur internet. En conséquence, "de plus en plus de commerçants tiers adoptent Amazon chaque jour, malgré le fait que leurs coûts totaux pour vendre sur ce site sont largement supérieurs à ceux d'autres magasins en ligne", assure le bureau du procureur. "Nous n'avons (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le pétrole est-il à la croisée des chemins ? Le conseil Bourse
FDJ : la somme impressionnante non réclamée en deux ans
Risque de récession en Europe, gare à un choc ! Le conseil Bourse
La nouvelle stratégie de Carrefour pour approvisionner ses magasins
Patagonia : le fondateur fait don de sa fortune pour une raison très particulière