La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 198,57
    -666,44 (-3,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,77 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,36 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,93 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Amazon propose la livraison de médicaments en illimité contre 5 dollars par mois

Amazon propose la livraison de médicaments en illimité contre 5 dollars par mois (Crédit : Getty Images) (Getty Images)

Ce nouveau service d’Amazon est pour l’instant réservé aux consommateurs américains.

Amazon fait un nouveau pas de géant dans le secteur de la santé. Le mastodonte du e-commerce a lancé mardi une nouvelle offre qui permet, pour 5 dollars par mois, de se procurer des médicaments génériques sur ordonnance en quantité illimitée et sans frais supplémentaire. Ce service, baptisé RxPass, est pour l’heure uniquement destiné aux abonnés américains d’Amazon Prime. Il propose une série de médicaments génériques traitant "plus de 80 affections communes". Le géant de Seattle estime que plus de 150 millions d'Américains prennent, occasionnellement ou régulièrement, un ou plusieurs d'entre eux.

En choisissant RxPass, les abonnés Prime évitent ainsi l’intermédiaire d’un assureur privé, ou la prise en charge partielle des couvertures publiques Medicare et Medicaid. Rassurez-vous, les colis de médicaments estampillés Amazon ne risquent pas de débarquer en France de sitôt. La société américaine n’est pas autorisée à vendre des produits pharmaceutiques, même ceux accessibles sans ordonnance dans l’Hexagone.

Amazon veut révolutionner la santé

L’appétence de l’entreprise désormais dirigée par Andy Jassy pour la santé ne date pas d’hier. Déjà en 2018, Amazon rachetait la pharmacie en ligne PillPack au grand dam des pharmacies traditionnelles outre-Atlantique. Suite à ce rachat, la firme de Seattle a pu proposer la vente de médicaments directement sur sa plateforme Amazon Pharmacie en 2020, en pleine crise sanitaire. Ce nouveau service permettait alors aux personnes souffrantes de se faire livrer leurs médicaments en 48h (pour les abonnés Prime) sans bouger de leur domicile. Fin juillet, le groupe a aussi annoncé l’acquisition du réseau de soins privé One Medical, le "Netflix de la santé", pour 3,9 milliards de dollars.

"Nous pensons que les soins de santé figurent en bonne place sur la liste des expériences à réinventer. Prendre un rendez-vous, attendre des semaines, voire des mois, conduire jusqu'à une clinique, trouver une place de parking, attendre dans la salle d'attente puis dans la salle d'examen, puis faire un autre voyage à la pharmacie... Nous pensons que nous pouvons améliorer cette expérience", expliquait Neil Lindsay, VP senior d'Amazon Health Services à l'occasion du rachat.

Mais tout ce que touche Amazon ne se transforme pas nécessairement en or. Le groupe a par exemple choisi de fermer son service de téléconsultation et de visites médicales à domicile Amazon Care le 31 décembre 2022.

VIDÉO - Tout savoir sur Prime Video, la SVoD d'Amazon