Amazon : face aux législateurs britanniques, avec Google et Starbucks, à propos des taxes

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
SBUX71,090,70
GOOG525,16-1,78

Les législateurs britanniques recevront ce lundi des dirigeants des firmes américaines Amazon, Google (NasdaqGS: GOOG - actualité) et Starbucks (NasdaqGS: SBUX - actualité) , afin de les interroger sur le niveau réduit des impôts payés au Royaume-Uni. Le PAC (Public accounts Committee) britannique, en charge des affaires financières, doit ainsi déterminer de quelle manière les trois compagnies sont parvenues à payer si peu de taxes, malgré leurs milliards de dollars de chiffre d'affaires local.

D'après l'agence Reuters, Starbucks n'aurait payé d'ailleurs... aucune imposition sur les bénéfices au Royaume-Uni depuis trois ans, ce qui a le don d'agacer certains politiques locaux. Sur une période de treize années, les taxes locales réglées par la chaîne de cafés se montent à moins de 14 M$. Starbucks, de son côté, affirme sa volonté de transparence et entend répondre au Comité.

Actualités relatives :