Marchés français ouverture 5 h 56 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 576,45
    +610,44 (+2,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,2090
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    29 252,97
    +272,76 (+0,94 %)
     
  • BTC-EUR

    38 309,18
    -382,14 (-0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    926,11
    -7,03 (-0,75 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

Amazon : “Les employés ont l’impression d’appartenir à une secte”

·2 min de lecture

Benoît Berthelot a enquêté durant trois ans sur le monde du géant américain du commerce en ligne et il l’affirme, “Amazon est une entreprise différente des autres GAFAM”. En effet, Google, Apple, Facebook et Microsoft sont toutes situées dans la Silicon Valley à l’inverse d’Amazon qui se trouve à Seattle. Mais Amazon se différencie aussi sur bien d’autres points, à commencer par la philosophie de son management en interne. “De nombreux cadres de l'entreprise ou des employés des entrepôts m’ont indiqué en interview qu’ils avaient l’impression d’appartenir à un genre de secte” souligne le journaliste en précisant que Jeff Bezos est même considéré comme un “gourou” par certains de ses collaborateurs.

La multinationale a toujours usé “de façons de faire qui lui sont propres", explique-t-il. Par exemple, Amazon reste depuis toujours très attachée à la culture de l’écrit : les cadres doivent donc rédiger “des mémos de six pages qui peuvent leur prendre plusieurs semaines” avant une réunion plutôt que de faire une présentation PowerPoint. Ces mêmes mémos sont ensuite lus par les participants de la réunion, “ça peut être 20 minutes de lecture silencieuse” précise Benoît Berthelot. Ensuite seulement, ils en discutent avec l’idée que grâce à l’écrit, on peut “tout de suite voir les défauts d’un raisonnement”. Il est également formellement interdit d'y employer des termes comme “beaucoup” ou “très peu”, il faut "uniquement des chiffres”, précise le journaliste.

Par ailleurs, Amazon est une entreprise qui repose sur des traditions très ancrées, à savoir “14 commandements décidés par Jeff Bezos lui-même et les membres de la senior team d’Amazon dans les années 2000” selon l’auteur de l’enquête "Le monde selon Amazon". Parmi ces commandements, il y a la “customer obsession”, qui implique que la satisfaction du client est au centre de toutes les attentions et que s’il faut dépenser beaucoup d’argent pour le contenter, Amazon le fera. La mise en place des livraisons en un jour aux Etats-Unis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une crêperie part en guerre contre Uber Eats pour commandes impayées
Kobe Bryant : les raisons du crash
Axa contraint d’indemniser le gérant de trois restaurants à Lille
Airbus : l’aéronautique en Occitanie a une bonne visibilité, juge la Banque de France
Affaire GameStop : le gendarme de la Bourse appelle à la vigilance en France