La bourse ferme dans 1 h 57 min
  • CAC 40

    6 536,54
    -56,04 (-0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 765,26
    -39,96 (-1,05 %)
     
  • Dow Jones

    33 967,71
    -184,30 (-0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0167
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    1 785,80
    -3,90 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    23 255,82
    -471,28 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    562,26
    -10,55 (-1,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,99
    +0,46 (+0,53 %)
     
  • DAX

    13 686,54
    -223,58 (-1,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 512,25
    -23,81 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    12 982,59
    -119,96 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 274,19
    -31,01 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    29 222,77
    +353,86 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    19 922,45
    +91,93 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2065
    -0,0029 (-0,24 %)
     

Amazon détruit en cachette des millions de produits invendus

·2 min de lecture

De nouvelles images montrent un gaspillage d’une ampleur inouïe chez Amazon, qui détruirait des millions d’invendus chaque année. La chaîne de télévision britannique ITV s’est infiltrée en caméra cachée dans un entrepôt d'Amazon à Dunfermline, en Écosse. Les images montrent des articles en bon état, souvent neufs, marqués pour la destruction.

Les journalistes d’ITV News ont été témoins de la mise au rebut d’ordinateurs portables, de drones, de téléviseurs, de livres et même des masques de protection encore sous scellés. Il s’agit d’invendus ou de retours de clients, souvent en parfait état. Les journalistes ont pu suivre les produits jusqu’à un centre de recyclage, ainsi qu’une décharge.

Le reportage en caméra cachée d’ITV News dans un entrepôt d’Amazon, avec des images de produits envoyés pour la destruction (en anglais, activez la traduction automatique des sous-titres). © ITV News

130.000 articles détruits chaque semaine dans un seul entrepôt

Le phénomène s’explique par le mode de fonctionnement d’Amazon, qui stocke dans ses entrepôts des produits de vendeurs tiers. Cette place coûte cher, et il est souvent plus rentable pour les vendeurs de jeter leurs invendus pour éviter ces frais plutôt que de payer leur retour. La chaîne a pu interviewer un ancien employé d’Amazon, qui a confié qu’ils avaient des quotas de 130.000 articles à détruire chaque semaine, et ce pour un seul entrepôt.

Ces chiffres sont corroborés par des images d’un écran qui montre 124.332 objets à détruire, contre seulement 27.213 articles donnés à des œuvres caritatives. Dans un entretien accordé à la chaîne, John Boumphrey, directeur national d'Amazon au Royaume-Uni, avait pourtant indiqué qu’un nombre « extrêmement faible » d’objets étaient détruits. Si les chiffres sont représentatifs du fonctionnement des entrepôts de la firme à travers le monde, cela pourrait représenter des dizaines de millions d’articles détruits chaque semaine. Rien qu’au Royaume-Uni, Amazon dispose de 24 centres similaires.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles