La bourse est fermée

Décision mardi pour la possible fermeture des entrepôts d'Amazon

Le syndicat Sud-Solidaires obtiendra-t-il gain de cause ? Ce dernier s’est lancé dans un bras de fer judiciaire contre Amazon devant les tribunaux français. L’objectif ? Obtenir la fermeture de tous les entrepôts du géant du e-commerce en France. La situation est décrite comme une "bombe sanitaire et sociale" durant l’épidémie de coronavirus, explique le Parisien. L’audience initialement prévue jeudi 9 avril s'est tenue au tribunal judiciaire de Nanterre ce vendredi. La décision sera dévoilée mardi 14 avril, dévoile La Croix.

Le syndicat s’appuie notamment sur des témoignages de salariés et des lettres de l’inspection du travail. Celle-ci a ainsi mise en demeure Amazon pour quatre de ses six sites en France. Dans un document consulté par le quotidien, un inspecteur pointe "que les règles de distanciation sociales préconisées pour lutter contre la propagation du Covid-19 et la contamination des salariés ne sont pas suffisantes ou suffisamment respectées à ce jour". Et pour cause, selon les syndicats, les mesures de sécurité représentent une équation impossible à résoudre dans les entrepôts. C’est ce qu’explique Laurent Degousée, le co-délégué de la fédération Sud Commerces.  "Il faut que cette comédie cesse : sauf à habiller les gens en cosmonautes, il n'est pas possible de les protéger correctement sur des sites où travaillent parfois plus de 500 personnes."

Dans cette situation, le syndicat réclame la fermeture totale des entrepôts ou à minima une réduction de l’activité. Amazon pourrait ainsi se voir contraint de limiter son activité aux 10% de marchandises "essentielles". Le personnel nécessaire dans les entrepôts serait alors bien moindre. CGT et CFDT ont, pour leur part, opté pour des stratégies différentes : appels au droit de retrait ou encore à la grève. Amazon explique agir de manière "responsable" et mettre en place des mesures "colossales" depuis fin février.  

>> A lire aussi - Amazon fournira des masques à ses salariés et contrôlera leur température, en France

Fermer

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment la RATP a torpillé le projet de métro automatique
Le plus grand quotidien normand bientôt en liquidation judiciaire ?
Amazon : OCS gratuit pendant 7 jours avec Prime video
Le gouvernement met en garde les entreprises contre la fraude au chômage partiel
Passe d'armes entre le Hellfest et son assureur après l'annulation du festival