Marchés français ouverture 7 h 48 min
  • Dow Jones

    34 792,67
    -323,73 (-0,92 %)
     
  • Nasdaq

    14 780,53
    +19,24 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1841
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 503,07
    +715,22 (+2,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    977,06
    +50,30 (+5,43 %)
     
  • S&P 500

    4 402,66
    -20,49 (-0,46 %)
     

Amazon: Andy Jassy, le nouveau faux gentil patron qui remplace Jeff Bezos

·2 min de lecture

Si Jeff Bezos était le "bad cop", son successeur, qui a bâti la filiale "cloud" AWS et est proche de "Jeff" depuis vingt ans, incarne plutôt le flic gentil qui distribue généreusement les "sympa!". Mais qu'on ne s'y trompe pas: il est lui aussi un fanatique de compétition.

En pleine bataille de Waterloo, Fabrice Del Dongo a les jambes qui flageollent. "Il faut avouer que notre héros était fort peu héros en ce moment", écrit Stendhal à propos du Fabrice de la "Chartreuse de Parme". C'est la même panique qu'ont dû ressentir des salariés d'Amazon quand Andy Jassy a commencé à les cuisiner, en réunion. Pourquoi cette comparaison? Parce que les meetings importants d'AWS, la filiale "cloud" , se tenaient au CHOP, une salle de réunion nommée en hommage à La Chartreuse de Parme de Stendhal, un livre que Jassy a lu en fac.

Le CHOP, à lui seul, résume bien la personnalité du nouveau PDG de la troisième entreprise mondiale par la capitalisation, fondée il y a exactement 27 ans par Jeff Bezos. Les réunions, incroyablement intenses, commencent par un silence pouvant durer jusqu'à une demi-heure, pendant lequel les participants lisent une présentation en six pages imprimée sur papier, une tradition instaurée par Bezos. Généralement, Jassy parle en dernier. Mémoire d'éléphant, sens du détail poussé à l'extrême, il crucifie l'"Amazonien" mal préparé ou qui ne sait pas répondre. Mais à la différence de Bezos, il ne s'emporte jamais, et évite les critiques humiliantes. Il termine même la réunion en disant merci.

Andy Jassy n'est pas . Le second déléguait volontiers, le premier pousse l'attention au détail jusqu'à choisir la musique d'une présentation ou à relire les communiqués de presse avant publication. Le second lançait des idées visionnaires, , au détour d'une réunion, le premier est connu pour vouloir tout essayer mais en faisant confiance à ceux qui ont le sens créatif. Le second était inaccessible au commun des salariés d'Amazon, bien des cadres ne l'ayant jamais croisé de près, le premier vous demandera des nouvelles de la rougeole du petit. Le second faisait suivre les emails de clients, ajoutant un seul point d'interrogation auquel il valait mieux répondre d'urgence. Le premier est connu pour ses réponses comportant ce seul commentaire: "Nic[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles