La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 588,33
    +357,75 (+1,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

AM-Pharma annonce deux présentations lors de la 27th International Conference on Advances in Critical Care Nephrology

·6 min de lecture
  • L’investigateur principal présentera un aperçu de l’étude REVIVAL de Phase 3 en cours d’AM-Pharma à 11h30 PT (14h30 ET), le jeudi 10 mars 2022

  • De nouvelles données soulignant la corrélation entre la gravité de l’insuffisance rénale aiguë et les résultats des patients après une chirurgie cardiaque seront communiquées aujourd’hui sous la forme d’une présentation par affiche

SAN DIEGO et UTRECHT, Pays-Bas, March 07, 2022--(BUSINESS WIRE)--AM-Pharma B.V., leader émergent axé sur le développement de thérapies pour les pathologies graves, a annoncé aujourd’hui l’organisation de deux présentations lors de la 27th International Conference on Advances in Critical Care Nephrology (27e Conférence internationale sur les avancées dans le domaine des soins intensifs de néphrologie), à San Diego, Californie. Dans le cadre de la présentation orale, le Dr Peter Pickkers, professeur en médecine expérimentale en soins intensifs au Radboud University Nijmegen Medical Center, fournira un aperçu de l’étude REVIVAL de Phase 3 en cours d’AM-Pharma. La deuxième présentation consiste en une affiche portant de nouvelles données, qui seront communiquées aujourd’hui, sur l’importance de la gestion de l’insuffisance rénale aiguë (IRA) chez les patients qui subissent une chirurgie cardiaque.

Présentation par affiche : Effet du stade IRA sur les résultats cliniques et fonction rénale résiduelle chez les patients adultes qui subissent une chirurgie cardiaque avec circulation extracorporelle

La présentation par affiche renferme des données provenant d’une étude rétrospective qui a évalué plus de 6 800 patients ayant subi une chirurgie cardiaque et qui a montré que les patients atteints d’IRA étaient nettement plus susceptibles de connaître un évènement rénal indésirable majeur dans les 90 jours (Major Adverse Kidney Event within 90 days, MAKE90). L’évènement rénal indésirable majeur (MAKE) est un critère clinique principal d'évaluation potentiel pour les études de Phase 3 dans le domaine de l’insuffisance rénale aiguë car il inclut trois composantes importantes du résultat des patients : le décès, un nouveau début de dialyse, et une diminution soutenue de la fonction rénale. L’ensemble des données de cette étude ont été présentées sous forme d’affiche aujourd’hui, lors de la 27th International Conference on Advances in Critical Care Nephrology, à San Diego, Californie.

Cette étude est une analyse rétrospective des dossiers médicaux électroniques de la base de données en temps réel de Cerner® concernant des patients américains adultes, allant du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020. Les auteurs ont examiné les dossiers d’environ 22 000 patients ayant subi une opération cardiaque dont 6 821 ont satisfait aux critères d’inclusion dans l’étude. Pour chaque patient inclus dans l’étude, les auteurs ont examiné l’incidence et le stade IRA cinq (5) jours après la chirurgie, le taux de filtration glomérulaire estimé (Estimated Glomerular Filtration Rate, eGFR) des patients, et l’incidence des évènements MAKE90. Sur les 6 821 patients de cette étude, 3 416 n’ont pas souffert d’insuffisance rénale aiguë (IRA) et 3 405 ont manifesté une IRA post-chirurgie. La présence d’insuffisance rénale aiguë post chirurgie a été associée à un nombre nettement plus élevé d’évènements MAKE90, avec 28,7 % des patients ayant une insuffisance rénale aiguë (IRA) ayant connu un évènement MAKE90 contre seulement 7,8 % des patients n'ayant pas présenté d'IRA. Par ailleurs, 747 patients ont atteint un stade IRA plus avancé (2/3) et ont eu des résultats même pires, avec près de 70 % subissant un évènement MAKE90. En outre, les données indiquent que la fonction rénale, telle qu’elle est évaluée par le DFGe au cours de l’intervalle des 90 jours, était extrêmement réduite lorsque les patients présentaient une IRA sévère.

« Ces données sont importantes pour AM-Pharma car, cette année, nous cherchons à démarrer une étude de Phase 3 pour l’ilofotase alfa afin d’atténuer le risque d'IRA chez les patients ayant subi une opération cardiaque », a déclaré Maarten Kraan, M.D, Ph.D., directeur médical chez AM-Pharma. « Jusqu’à 30 % des patients qui subissent une chirurgie cardiaque souffrent d’une IRA concomitante. Nous estimons qu’une meilleure gestion de l’IRA, associée à la chirurgie cardiaque, peut considérablement améliorer les résultats pour ces patients ».

Andrew Shaw, M.D., président du Service des soins intensifs et de réanimation à la Cleveland Clinic et principal auteur de cette étude, a indiqué : « Les données de cette étude soulignent l’importance de l’insuffisance rénale aiguë (IRA) dans le cadre de la chirurgie cardiaque et révèlent l’ampleur du besoin médical non satisfait en la matière. Le critère clinique principal d'évaluation composite MAKE est important car il inclut trois composantes essentielles pour les patients : le décès, un nouveau début de dialyse, et une diminution soutenue de la fonction rénale. L’incidence des évènements MAKE90 chez les patients ayant présenté une IRA après la chirurgie était de 28,7 %, soit un patient sur 3-4 patients, parfois plus élevée dans les cas d’IRA modérée à sévère, avec 7 patients sur 10 obtenant un résultat MAKE positif. »

À propos de l’ilofotase alfa

L’ilofotase alfa est une phosphatase alcaline recombinante exclusive, développée à partir de deux isoformes humains de phosphatase alcaline, qui s’est révélée être stable et très active dans plusieurs essais cliniques. L’administration systémique d’ilofotase alfa a démontré l’inhibition puissante d’inflammation aiguë dans les reins, les poumons, le foie, l’intestin et autres organes, d’où une amélioration de la survie des patients gravement malades. L’enzyme recombinant affiche une remarquable activité pour déphosphoryler et détoxifier les motifs moléculaires associés aux dégâts (Damage Associated Molecular Pattern, DAMP) et les modèles moléculaires associés aux pathogènes (Pathogen-Associated Molecular Patterns, PAMP), tels que la lipopolysaccharide (LPS), l’adénosine triphosphate (ATP), l’adénosine diphosphate (ADP) et autres substrats extracellulaires qui stimulent l’inflammation aiguë, la coagulation et l’ischémie microvasculaire que l’on rencontre dans les reins, les poumons et le foie, à la suite d’une septicémie ou d’un dommage causé par l’ischémie. Les travaux de recherche indiquent que la déphosphorylation ATP a un double effet pour protéger contre tout risque d’insuffisance rénale. Lorsque l’ATP pro-inflammatoire est déphosphorylatée, l’adénosine résultante réduit davantage l’inflammation en activant la voie du récepteur A2a de l'adénosine immunosuppressive.

À propos de AM-Pharma

AM-Pharma a pour objectif de sauver et d'améliorer la vie des patients souffrant de pathologies graves. Notre priorité initiale concerne les lésions rénales aiguës associées au sepsis, qui constituent la cause de décès de centaines de milliers de personnes hospitalisées chaque année. Notre composé exclusif, l'ilofotase alfa, est susceptible de devenir le premier traitement de l'insuffisance rénale aiguë associée au sepsis et fait l'objet d'un essai clinique pivot mondial de Phase III. Notre équipe est déterminée à proposer des options de traitement aux patients gravement malades, à leurs familles et aux professionnels des soins de courte durée. Pour en savoir plus sur nous, rendez-vous sur www.am-pharma.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220307005145/fr/

Contacts

Investisseurs :
Argot Partners
+1 212.600.1902
AMPharma@argotpartners.com

Médias :
Trophic Communications
Gretchen Schweitzer ou Eva Mulder
+49.89.238.877.30
Am-pharma@trophic.eu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles