La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 572,43
    -337,94 (-1,13 %)
     
  • Nasdaq

    12 192,13
    -13,72 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    26 433,62
    -211,09 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,1940
    -0,0030 (-0,25 %)
     
  • HANG SENG

    26 341,49
    -553,19 (-2,06 %)
     
  • BTC-EUR

    16 238,53
    +908,61 (+5,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,49
    +15,89 (+4,36 %)
     
  • S&P 500

    3 617,29
    -21,06 (-0,58 %)
     

Amérique latine. Le Chili approuve massivement un changement de Constitution

Courrier international (Paris)
·2 min de lecture

Le plébiscite ne souffre aucune contestation. Près de huit électeurs chiliens sur dix se sont prononcés dimanche en faveur de la rédaction d’une nouvelle Constitution pour remplacer celle en vigueur depuis le règne d’Augusto Pinochet. Le processus ne fait que commencer.

Selon les médias, la victoire a été “éclatante”, “retentissante” ou encore “écrasante”. Elle ne fait en tout cas aucun doute. Environ 78% des électeurs chiliens ont approuvé dimanche le changement d’une Constitution remontant à l’ère d’Augusto Pinochet.

Le président Sebastián Piñera n’a même pas attendu la fin du dépouillement pour s’adresser au pays. “Aujourd’hui, nous avons une fois de plus démontré la nature démocratique, participative et pacifique de l’esprit chilien. (…) Jusqu’à présent, la Constitution nous a divisés. À partir d’aujourd’hui, nous devons tous collaborer pour que la nouvelle Constitution soit un espace d’unité, de stabilité et d’avenir”, a déclaré le chef de l’État, entouré de ses ministres, masqués.

Après la fermeture des bureaux de vote, à 20 heures, des milliers de personnes ont convergé vers la Plaza Italia, dans le centre de Santiago, pour “une célébration massive” avec tambours, drapeaux et chants, décrit CNN Chile. La chaîne relate que le mot “renace” (renaît) a été projeté par un collectif d’artistes sur la tour Telefónica, qui domine la place. C’est là qu’avait commencé, il y a tout juste un an, le mouvement de contestation à l’origine du vote de dimanche.

La journée a été marquée, rapporte Infobae, par la participation la plus forte depuis l’instauration du vote volontaire en 2012. Près de 15 millions de Chiliens étaient appelés à voter. De longues files d’attente ont été observées malgré la pandémie. Les

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :