La bourse ferme dans 7 h 52 min
  • CAC 40

    5 804,80
    +21,39 (+0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 364,18
    +15,58 (+0,47 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9691
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    1 655,80
    +0,20 (+0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    19 489,64
    -341,91 (-1,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    432,69
    -11,85 (-2,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,34
    -0,40 (-0,51 %)
     
  • DAX

    12 308,83
    +24,64 (+0,20 %)
     
  • FTSE 100

    7 061,36
    +42,76 (+0,61 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 836,07
    -97,20 (-0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,0727
    -0,0130 (-1,19 %)
     

Un Américain au coeur du podcast « Serial » libéré après 23 ans en prison

Brian Witte/AP/SIPA

justice - Adnan Syed avait été condamné à la réclusion à perpétuité en 2000 pour le meurtre de son ancienne petite amie, et un podcast avait semé le doute sur sa culpabilité

Il est de nouveau présumé innocent. Une juge américaine a annulé lundi la condamnation d’un Américain détenu depuis 23 ans pour un meurtre qu’il a toujours nié, un dossier au coeur du podcast au succès planétaire Serial.

Adnan Syed, 42 ans, avait été condamné à la réclusion à perpétuité en 2000 pour le meurtre de son ancienne petite amie Hae Min Lee à Baltimore, sur la côte est des Etats-Unis. Dans un revirement inattendu, la procureure de la ville, Marilyn Mosby, avait déposé la semaine dernière une requête en annulation de ce verdict, en expliquant avoir des doutes sur la culpabilité d’Adnan Syed, et avait demandé sa remise en liberté. Elle avait expliqué avoir découvert l’existence de « deux suspects alternatifs », une information cruciale mal exploitée à l’époque et qui, surtout, n’avait pas été communiquée à la défense avant le procès.

Lundi, une magistrate a donc validé la demande de la procureure, lors d’une audience dans une salle bondée d’un tribunal de Baltimore. « Dans l’intérêt de la justice et de l’équité, la motion est acceptée et l’accusé va être libéré » et équipé d’un bracelet électronique, a déclaré la juge Melissa Phinn. Des agents ont alors retiré les entraves d’Adnan Syed, tandis qu’une (...) Lire la suite sur 20minutes