Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 525,01
    -38,79 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 524,62
    -106,16 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    38 262,16
    -101,45 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 503,10
    +255,59 (+1,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 010,57
    -595,82 (-1,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    4 965,54
    -9,97 (-0,20 %)
     

Non, Amélie Oudéa-Castéra ne «songe pas à démissionner» malgré la série de polémiques

Gerard Bottino/SOPA Images/LightRocket/Getty Images

Il y a eu l’épisode de la scolarisation de ses enfants dans l’établissement Stanislas. Puis les justifications et les critiques de l’école Littré, où les professeurs auraient été trop souvent absents et non remplacés. Depuis sa nomination, Amélie Oudéa-Castéra est sous le feu des critiques. Ce jeudi 1er février, les enseignants manifestaient d’ailleurs, certes pour des revalorisations salariales et de meilleures conditions de travail, mais aussi pour demander son remplacement. En tout état de cause, la ministre de l’Éducation nationale ne souhaite pas abandonner de sitôt. Interrogée sur TF1 ce vendredi 2 février, la ministre a confirmé qu’elle ne «songeait pas à démissionner».

«Je suis dans l’action et je veux contribuer à la réussite de l’école», a confirmé la ministre, qui sait que «rien n’est garanti» quant à son avenir. Mais selon elle, ni le président de la République ni le Premier ministre ne sont «dans les états d’âme». Visiblement sur la défensive, Amélie Oudéa-Castéra a rappelé qu’elle avait «beaucoup de choses à apporter» dans le monde de l’éducation, grâce à sa méthode de «dialogue», de «volonté», de «courage» et encore d’«action». Et d’ajouter : «Le sujet n’est pas : est-ce que moi je suis garantie ? On a une feuille de route qui est extrêmement claire, que j’ai travaillée à nouveau avec l'ensemble des organisations syndicales pour la “phaser”.»

Une nouvelle fois, Amélie Oudéa-Castéra a reconnu ne pas être «indifférente aux critiques», qu’elle dit entendre, car elles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Numéros de sécurité sociale visés par une cyberattaque : êtes-vous concerné ?
Haute-Garonne : ce maire aurait bénéficié d'un million d'euros de voyages
«L’IA pourrait mener à un développement exponentiel des découvertes»
L'UE approuve 50 milliards d'aide à l'Ukraine : «Un message fort» envoyé à Vladimir Poutine ?
Colère des agriculteurs : voici à combien s’élèvent les mesures d’urgence du gouvernement