La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2071
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 240,32
    +2 368,88 (+5,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 018,91
    +30,81 (+3,12 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Amélie Oudéa-Castéra démissionne de Carrefour. Elodie Perthuisot la remplace

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Directrice du e-commerce, du data et du digital de Carrefour depuis novembre 2018, Amélie Oudéa-Castéra, s'apprête à démissionner. Elle sera remplacée par Elodie Perthuisot, une fidèle du PDG Alexandre Bompard, jusqu'ici directrice du e-commerce en France.

Branle-bas de combat au siège de Carrefour. Trois semaines après , il y a du remue-ménage dans les bureaux du distributeur, à Massy. Amélie Oudéa-Castéra, directrice du e-commerce, de la data et du digital, démissionnera ce lundi 8 février après-midi de Carrefour. Elle était arrivée en novembre 2018 à ce poste, en remplacement de Marie Cheval. Ces derniers jours, nos confrères de LSA . C'est désormais à la direction du e-commerce que les têtes changent.

Amélie Oudéa-Castéra part dans le sport

Amélie Oudéa-Castéra va remettre sa lettre de démission pour rejoindre des projets dans le domaine sportif. Cette ancienne tenniswoman de compétition n'a jamais perdu de vue ses premières amours. Co-fondatrice en 2018 de l'association Rénovons le sport français, elle avait été pressentie pour prendre la tête du ministère des Sports lors du premier gouvernement Macron, son camarade de promotion à l'ENA. De 2011 à 2014, Arnaud Lagardère l'avait appelée pour rejoindre son conseil d'administration, afin de l'aider à superviser la branche sport du groupe. Avant de rejoindre Carrefour, elle avait présidé le comité d'audit des Jeux Olympiques pendant neuf mois. Tout récemment, elle venait d'être nommée marraine de la dernière promotion de la Chaire ESSEC Sports. Sur le papier, son changement de casquette est cohérent.

Pour autant, un an seulement avant l'échéance du plan stratégique Carrefour 2022, son départ n'en demeure pas moins une surprise. Cette très proche d'Alexandre Bompard, le PDG de Carrefour, énarque comme lui, donc, également diplômée de l'ESSEC, occupait un rôle clé dans l'organigramme. Sous sa responsabilité? L'un des plus grands chantiers fixés par le patron: réussir le virage digital de Carrefour, avec une enveloppe copieuse de 2,8 milliards d'euros sur 5 ans, et un objectif de 4,2 milliards de chiffre d’affaires dans l’e-commerce alimentaire à cette échéance. Elle a orchestré plusieurs projets colossaux, comme , la à Shopinvest, ou encore l'ouverture de nombreux dri[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi