Altran: Aurel BGC relève l'objectif de cours.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
ATC.MU7,910,06
ATE.PA37,42+1,09
ASY.PA22,750,20
BDT.BE111,150,05
ALT.PA8,100,20

(CercleFinance.com) - Aurel BGC maintient son opinion d'achat sur Altran (Paris: FR0000034639 - actualité) et relève l'objectif de cours à 6,5 euros, contre 5,9 euros précédemment, suite à une acquisition jugée 'particulièrement relutive' en Allemagne.

Pour rappel, Altran a annoncé le 21 décembre dernier l'acquisition de la société allemande de R&D externalisée IndustrieHansa.

Grâce à l'intégration de cette cible, dont le chiffre d'affaires devrait être proche de 155 millions d'euros en 2012, Altran affiche désormais un chiffre d'affaires pro forma de l'ordre de 250 millions d'euros en Allemagne avec 3.000 collaborateurs.

'Ceci lui permet de se positionner au 5e rang local (derrière Edag, Bertrandt (Berlin: BDT.BE - actualité) , IAV et Akka/MBTech), lorsque l'on ne considère que les pures activités de R&D externalisée', précise l'analyste, ajoutant qu''IndustrieHansa a un positionnement sectoriel orienté Automobile, Aéronautique et Energie particulièrement en phase avec la stratégie d'Altran de se recentrer sur ces secteurs clés'.

De plus, souligne Aurel BGC, sur le plan métier, les compétences d'IndustrieHansa en Mécanique et PLM sont complémentaires au positionnement d'Altran en Allemagne, très axé sur l'informatique embarquée.

La cible est en croissance de 9% sur 2012 et le management d'Altran anticipe la poursuite de cette dynamique en 2013.

Selon le bureau d'études, la bonne dynamique de croissance de la cible, le caractère porteur du marché allemand (phénomène de rattrapage au niveau du taux d'externalisation de la R&D) et la visibilité accrue du nouvel ensemble auprès des donneurs d'ordres devraient permettre à Altran d'afficher une croissance proche de 10% dans le pays au cours des prochains exercices.

Par ailleurs, Altran a annoncé qu'IndustrieHansa affiche une rentabilité opérationnelle de l'ordre de 10%, avec un potentiel pour atteindre 11% à 12% de MOC à terme. Cette annonce constitue une surprise pour l'analyste car il pensait que cette société était peu rentable, ce qui l'incitait à penser qu'Altran ne serait finalement pas intéressé par cette cible dont la cession était régulièrement évoquée.

Pour Aurel BGC, il s'agit d'une étape majeure dans l'objectif d'Altran de compter 5.000 ingénieurs en Allemagne à horizon 2015, afin de bénéficier d'une visibilité optimale auprès des donneurs d'ordres.

'Cette opération est également un coup dur porté à Alten (Paris: FR0000071946 - actualité) et Assystem (Paris: FR0000074148 - actualité) qui, selon nos informations, étaient également intéressés par ce dossier', indique l'analyste, qui juge le prix d'acquisition raisonnable.

Après prise en compte de l'intégration de la cible (intégration prévue rétroactivement à partir du 1er janvier 2013 pour un closing prévu courant du premier trimestre 2013) et des perspectives de croissance rentable du nouvelle ensemble en Allemagne, il revoit en hausse de respectivement 9% et 10% ses prévisions de BPA pour 2013 et 2014.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.