La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 070,82
    -129,85 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 907,61
    -144,73 (-1,03 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2038
    +0,0058 (+0,48 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 143,62
    -98,39 (-0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 257,90
    -41,06 (-3,16 %)
     
  • S&P 500

    4 162,18
    -23,29 (-0,56 %)
     

Altice injecte de la data dans sa régie pour défier le marché publicitaire

·1 min de lecture

Le groupe Altice compte allier sa science de la data à sa puissance dans le broad-cast national et local.

Altice injecte de la data dans sa régie pour défier le marché publicitaire

« La première régie intégrée », dixit son directeur général Raphaël Porte. Altice Media Ads & Connect (150 personnes) a été présentée le 23 mars. Elle compte marier sa science de la data, née des télécoms, à sa puissance dans le broad-cast national et local : cinq chaînes régionales (Paris, Lyon, Lille…), bientôt complétées par Marseille, Nice et Toulon. Dans la pub segmentée, nouvelle arme face aux Gafa, la régie se targue d'être la première capable d'intégrer de la data tierce - des cartes de fidélité, par exemple. Sofinco (Crédit agricole) tente le pari. Les grandes marques sont visées, mais aussi les aspirants annonceurs locaux.

« Nous voulons, à moyen terme, 75 % d'annonceurs locaux sur nos chaînes locales, et 25 % en antenne nationale, » dit Arthur Dreyfus, directeur général d'Altice Media. La régie se dit être à même de proposer de la création publicitaire sur mesure dès quelques milliers d'euros. Plus une flopée de services « dans les conditions de la télé » : assemblée générale, séminaire… Un tout nouveau business issu de la crise.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi