La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 965,76
    -915,07 (-1,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Alstom va vendre son usine alsacienne de Reichshoffen à l'espagnol CAF

·2 min de lecture

Alstom va vendre à l'entreprise espagnole CAF son usine de trains régionaux de Reichshoffen (Bas-Rhin), qui emploie 760 salariés.

Alstom va vendre à l'entreprise espagnole CAF son usine de trains régionaux de Reichshoffen (Bas-Rhin), qui emploie 760 salariés, a annoncé mercredi 24 novembre le constructeur français de matériel ferroviaire. Cette cession, en contrepartie de l'acceptation par la Commission européenne de la fusion d'Alstom avec le canadien Bombardier, inclut aussi ses plateformes de trains régionaux "Coradia polyvalent" et "Talent 3", cette dernière étant "actuellement développée à Hennigsdorf, en Allemagne", a précisé le constructeur ferroviaire dans un communiqué commun avec CAF.

L'entreprise ibérique "se félicite de cette transaction qui lui permettra de poursuivre son développement grâce aux compétences et au savoir-faire des sites concernés". De même source, "La clôture de la transaction est prévue entre avril et septembre 2022". Le montant n'a en revanche pas été divulgué dans l'immédiat. CAF s'est imposé après le retrait de l'autre repreneur en lice, le tchèque Skoda Transportation, selon le quotidien Les Echos.

Des négociations exclusives nouées avec Skoda n'avaient pas abouti à l'échéance du 31 juillet dernier, et un délai supplémentaire avait été accordé à Alstom par la Commission pour trouver un repreneur. Outre Skoda, CAF s'était manifesté mais le japonais Hitachi n'avait pas donné suite. Les syndicats de Reichshoffen avaient exprimé leur préférence pour le groupe espagnol par rapport à Skoda - homonyme mais sans lien avec la filiale automobile de Volkswagen -, estimant supérieures sa "capacité technique" et son "assise commerciale".

Les syndicats rassurés

De fait, mercredi, le porte-parole de l'intersyndicale CGT/FO/CFE-CGC de Reichshoffen, Daniel Dreger, a salué "une nouvelle qui rassure les salariés", CAF étant en train de "gagner beaucoup de contrats et de grignoter des parts de marché (...) Ils ont une charge de travail conséquente par rapport à ce que Skoda pouvait nous amener"."Par ailleurs, il faut savoir que Alstom ne nous laisse pas tomber, Alstom nous amène [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles