La bourse est fermée

Alstom s’attend à une forte croissance, avec un carnet de commandes record

Alstom poursuit son développement. Au cours du troisième trimestre, clos fin décembre, de l’exercice 2019/20, le géant ferroviaire a enregistré un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros contre 2 milliards d’euros, un an plus tôt. Dans son communiqué de presse, le spécialiste du ferroviaire ne précise pas la croissance des revenus à périmètre et taux de change constants. Sur 9 mois, le chiffre d’affaires a atteint 6,2 milliards d’euros, en progression de 3 % (2 % à périmètre et taux de change constants).

Il a par ailleurs engrangé 3,6 milliards d'euros de commandes, contre 3,4 milliards d'euros sur la même période de l'exercice fiscal précédent. Le carnet de commandes au 31 décembre 2019 atteint un nouveau record historique de 43 milliards d'euros et offre, selon le groupe, une forte visibilité sur le chiffre d'affaires à venir. S'agissant de ses perspectives, exprimées à périmètre et taux de change constants, Alstom s'attend à ce que l'année 2019/20 soit une année de stabilisation de la croissance après une année 2018/19 de croissance exceptionnelle du chiffre d'affaires et de la profitabilité.

>> A lire aussi - Alstom est un bon moyen de miser sur les transports propres : le conseil Bourse du jour

Pour l'année 2019/20, le cycle de business avec la finalisation des grands projets Systèmes et l'évolution des grands projets de Matériels Roulants conduira à une progression du chiffre d'affaires et de la profitabilité inférieure aux objectifs moyens fixés dans le cadre de AiM, et à une évolution du besoin en fonds de roulement impactant la génération du cash-flow libre.

>> A lire aussi - Alstom écope d’une amende salée pour corruption

Par ailleurs, Alstom cible un taux de croissance annuel moyen du chiffre d'affaires d'environ 5 % sur la période 2019/20 – 2022/23, une marge d'exploitation ajustée devant atteindre environ 9 % en 2022/23, une conversion du résultat net en cash-flow libre supérieur à 80 % d'ici 2022/23 et une politique de dividendes avec un taux de distribution

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Il y a plus de leçons de management à tirer des salauds des séries télé que des héros de Disney !”
Je veux changer de job pour devenir coach, comment faire ?
Taux d’intérêt : la BCE s’inquiète des "effets secondaires" de ses largesses
Ce que vous coûtera (au minimum) votre taxe abri de jardin cette année
Royaume-Uni : McDonald's gagne son combat contre un comté récalcitrant