Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 053,89
    -33,49 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    16 237,51
    -37,43 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    40 109,23
    +198,43 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0862
    +0,0024 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    16 595,97
    +6,53 (+0,04 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 899,51
    +4 152,92 (+7,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 136,30
    -0,78 (-0,02 %)
     

Alstom : un carnet de commandes «inégalé», le groupe va s’attaquer à sa dette

Porelingo/Wikimedia Commons

Un carnet de commandes qui va permettre de s'attaquer à la dette. C'est ce qu'a mis en avant Alstom ce mercredi 24 janvier en dévoilant un chiffre d'affaire de 4,3 milliards d'euros au troisième trimestre de son exercice décalé. Un chiffre en hausse de 2,6% par rapport à l'année précédente, ce qui va lui permettre de poursuivre son plan de réduction des coûts pour assainir son bilan, selon ses comptes de résultats publiés mercredi. «Nous nous consacrons pleinement au plan d'action opérationnel» pour désendetter le groupe, a indiqué son PDG Henri Poupart-Lafarge, cité dans le communiqué de résultats. Les détails de ce plan seront connus en mai 2024, a-t-il précisé, avant la clôture des comptes annuels.

Pour rappel, il prévoit des cessions d'actifs pour entre 500 millions et 1 milliard d'euros, la suppression de 1 500 postes administratifs dans le monde et une possible augmentation de capital pour réduire la dette de 2 milliards d'euros. Les prises de commandes au troisième trimestre, achevé fin décembre, se sont améliorées, après un premier semestre catastrophique sur ce plan, avec 5,5 milliards d'euros de commandes reçues, en hausse de 5,8% par rapport à l'an dernier. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, elles restent inférieures de 8,7% à leur niveau de l'année précédente.

Le ratio commandes sur chiffre d'affaires est donc passé à 1,3 ce trimestre contre 1 au premier semestre, confirmant les prévisions d'Alstom qui anticipait en novembre un redressement au second semestre. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nvidia, Broadcom…«besoin de souffler pour les semi-conducteurs, en Bourse ?»
Arrêts maladie, chômage, retraite... Ce que veulent les entrepreneurs dans le projet de loi Pacte 2
Porte arrachée sur un vol Alaska Airlines : avec Kayak, vous pouvez désormais exclure les trajets en Boeing 737 MAX
L’image de Roger Federer écornée en Suisse ? Les marges de sa marque de baskets font polémique
CAC 40 : la Bourse de Paris dans le vert, Wall Street campe sur son record