La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 912,98
    -231,33 (-0,66 %)
     
  • Nasdaq

    14 555,48
    -285,23 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    27 970,22
    +136,93 (+0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,1841
    +0,0034 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    25 086,43
    -1 105,89 (-4,22 %)
     
  • BTC-EUR

    31 748,25
    -1 725,04 (-5,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    886,00
    +9,77 (+1,11 %)
     
  • S&P 500

    4 378,62
    -43,68 (-0,99 %)
     

Alstom anticipe une bonne rentabilité une fois Bombardier digéré

·1 min de lecture

Quelques mois seulement après avoir acheté Bombardier Transport, son concurrent canadien bien moins rentable, Alstom annonce qu'il pourra retrouver une rentabilité d'ici trois ans. "L'intégration de Bombardier se passe extrêmement bien", s'est félicité le PDG Henri Poupart-Lafarge lors d'une conférence de presse en ligne, à la veille de la journée investisseurs du groupe. "Ca va prendre quelques années avant de créer un groupe homogène mais (...) en quelque mois, nous avons réussi à créer un groupe qui marche", a-t-il remarqué. Alstom va mettre deux ou trois ans pour "stabiliser le carnet de commandes" hérité de Bombardier, dont de nombreux contrats sont jugés compliqués à honorer et/ou déficitaires, a-t-il noté.

"Nous avons privilégié la satisfaction des clients", a-t-il expliqué. En France par exemple, la direction d'Alstom s'est un temps opposée à l'exécution du contrat du futur RER B, remporté par un tandem associant Bombardier et l'espagnol CAF, avant de se raviser. Le carnet de commandes hérité de Bombardier a une marge "de l'ordre de 3/4%", quand la marge d'Alstom sur son ancien périmètre était de 8% en 2020/21, avait noté le dirigeant en mai. La direction avait alors passé une provision de 632 millions d'euros pour les risques associés à ces contrats, qui s'ajoute à 451 millions déjà passés en décembre.

>> A lire aussi - Alstom : nouveau contrat avec Nantes pour des tramways

"Maintenant, nous allons relancer la machine (...) pour livrer à la satisfaction des clients leurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après une année difficile, Londres retrouve sa place de premier centre financier d'Europe
Covid-19 : Etihad Airways propose une nouvelle fonctionnalité pour gagner du temps
En Thaïlande, une explosion dans une usine de plastique cause au moins un mort
États-Unis : des centaines d'entreprises visées par une vaste cyberattaque
Une vaste cyberattaque met à l'arrêt tous les magasins d'une chaîne de supermarchés suédoise

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles