La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 269,08
    -245,28 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Allocution d’Emmanuel Macron : Les oppositions refusent de signer « un chèque en blanc » au chef de l’Etat

Gonzalo Fuentes/AP/SIPA

REACTIONS - Rejetant l'option d'un gouvernement d'union nationale, Emmanuel Macron a donné 48 heures aux oppositions pour abattre leurs cartes

« Apprendre à gouverner différemment » : Emmanuel Macron a pris acte mercredi des « fractures » montrées par le résultat des législatives et assuré vouloir « bâtir des compromis » avec ses opposants, les pressant de « clarifier » leur positionnement d’ici vendredi soir. Sa proposition de compromis, formulée dans cette allocution télévisée de huit minutes depuis l’Elysée qui était sa première réaction directe depuis dimanche, a été accueillie fraîchement par les oppositions, même si le chef de l’Etat a estimé qu’un gouvernement d’union nationale, hypothèse qu’il avait testée auprès de plusieurs dirigeants reçus mardi et mercredi, n’était « pas justifié à ce jour ».

Le président a mis sous pression les oppositions, de la Nupes au RN en passant par LR, leur demandant « de dire en toute transparence jusqu’où ils sont prêts à aller », et ce à courte échéance : « Il faudra clarifier dans les prochains jours la part de responsabilité et de coopération que les différentes formations de l’Assemblée nationale sont prêtes à prendre : entrer dans une coalition de gouvernement et d’action (ou) s’engager à voter simplement certains textes, notre budget ». Il leur donne 48 heures : « Nous commencerons à bâtir cette méthode et cette configuration nouvelle » à son retour (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Allocution d’Emmanuel Macron : Le président rejette un gouvernement d’union nationale et souhaite des « compromis »
Législatives 2022 : Roussel affirme que Macron « envisage » la constitution d’un « gouvernement d’union nationale »
Législatives 2022 : Alliance, union nationale ou débauchages...Comment gouverner sans majorité absolue ?
Allocution d'Emmanuel Macron : Le chef de l'Etat s'exprimera ce mercredi à 20 heures
Législatives 2022 : Qui sont les nouveaux chefs de file des partis à l'Assemblée nationale ?
Résultats Législatives 2022 : L’absence de consignes de vote claires de la majorité a-t-elle joué sur le score du RN ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles