Marchés français ouverture 4 h 36 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 368,41
    -72,89 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,2123
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 618,14
    -20,39 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    33 089,11
    -367,18 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    994,12
    -16,49 (-1,63 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Allocations chômage : au 1er juin, une nouvelle attestation Pôle emploi pour faire valoir vos droits

·1 min de lecture

Les modèles d’attestation employeur, ce document rempli par l’employeur et remis au salarié à la fin de son contrat de travail, varient régulièrement en fonction des règles de l’assurance-chômage et des informations nécessaires au calcul de l’allocation. Avec la réforme de l’assurance-chômage qui entrera en vigueur au 1er juillet, un nouveau modèle d'attestation est exigé par Pôle emploi. Il comporte davantage d’informations sur le parcours professionnel du demandeur d’emploi : sont notamment demandés les salaires et les périodes d’absence du salarié sur les deux dernières années, et non plus sur les 12 derniers mois.

Si jusqu’à présent les anciens modèles d’attestation employeur étaient acceptés par Pôle emploi, à compter du 1er juin les bénéficiaires des allocations chômage devront se munir de ce nouveau modèle d’ attestation. Les anciens modèles transmis par les employeurs, qui risquent de ne pas contenir toutes les informations nécessaires au calcul des droits, seront systématiquement rejetés.

La marche à suivre

Si vous êtes demandeur d’emploi et que votre attestation n’est pas valide, pas de panique : c’est à votre employeur de s’occuper de la réalisation de l’attestation. Il doit pour cela passer par son logiciel de paie s’il se situe dans le périmètre de la DSN. Pour rappel, tous les employeurs en font partie, mis à part les agents publics titulaires ou non-titulaires, les intermittents du spectacle, les expatriés, les dockers, les personnels navigants de la marine marchande (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pour quelles raisons accepter (ou refuser) un nouveau projet professionnel ?
Mobilité interne : 5 conseils pour changer de job sans quitter votre entreprise
Que faire si mon chef est dépassé ?
Après des mois de stabilité, le chômage a augmenté en avril
"Une entreprise, ce n’est pas une famille, c’est une équipe de sport"