La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 122,96
    -58,09 (-0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Allocations, carburant et trêve hivernale : tout ce qui change en France ce 1er novembre 2022

Coupure de gaz, carburant, chèque énergie et pneus neige… Tout un tas de choses vont changer aujourd’hui en France en ce 1er novembre 2022. Voici tout ce qu’il faut retenir.

Le 1er novembre, ce n’est pas que la Toussaint. Ce mardi 1er novembre 2022 marque le début de toutes sortes de changements pour les Français et Françaises, que ce soit dans des secteurs comme l’énergie, mais aussi des changements dans des domaines plus administratifs, tels que pour la trêve hivernale ou encore les allocations familiales. Pour vous y retrouver dans toutes ces nouveautés, suivez le guide.

Le début de la trêve hivernale

La période de trêve hivernale commence ce 1er novembre 2022 et dure jusqu’au 31 mars 2023. Durant cette trêve, les procédures d’exclusion ne peuvent pas avoir lieu, même en cas de plusieurs impayés successifs de la part des locataires. Il existe cependant quelques exceptions à cette règle :

  • les squatteurs occupant un domicile, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire, ou les squatteurs occupant un garage ou un terrain,

  • l’époux dont l’expulsion du domicile conjugal a été ordonnée par le juge, notamment en cas de violence dans le couple ou sur un enfant.

De même, les fournisseurs d’énergie n’ont pas le droit pendant cette période de procéder des coupures de courant, même en cas d’impayés. Tous les fournisseurs d’électricité et de gaz naturel sont concernés. S’ils ne peuvent complètement couper le courant,

[Lire la suite]