La bourse ferme dans 7 h 32 min
  • CAC 40

    6 622,71
    -8,44 (-0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 118,85
    -3,58 (-0,09 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1952
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 781,80
    +5,10 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    28 631,65
    +934,05 (+3,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    821,41
    +34,79 (+4,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,48
    +0,18 (+0,25 %)
     
  • DAX

    15 569,28
    -19,95 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 116,41
    +6,44 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 279,83
    +397,37 (+1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,3913
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Une allocation personnalisée d’autonomie nationale pour mieux financer la dépendance ?

·1 min de lecture

Loi ou pas loi sur le grand âge, une revendication est poussée de plus en plus par les acteurs du secteur de l’aide à domicile. Mettre en place un tarif national plancher pour l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) qui permet de financer une partie des dépenses liées au maintien à domicile des personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans. Cette allocation est prise en charge par le département. D’après une étude de la Fédésap (Fédération française des services à la personne et de proximité) réalisée en janvier 2020, le tarif moyen de prise en charge des départements est de 19,33 euros par heure. Mais les montants font le grand écart. Si en Martinique le tarif de référence de l’APA est fixé à 13 euros, il est de 22,43 euros en Haute-Marne. Et il est difficile de trouver une carte précise de l’ensemble des tarifs pratiqués.

Un tel écart entraîne des répercussions importantes pour le reste à charge des personnes dépendantes. Toujours d’après l’étude de la Fédésap, dans 33 départements, le montant du reste à charge est compris entre 1,51 et 3 euros par heure d’aide à domicile. Dans 7 départements, la fourchette est comprise entre 3,01 et 7 euros. Soit un fossé entre le reste à charge le plus bas et le plus élevé. Ainsi, prenons l’exemple d’une personne dépendante qui a besoin de 40 heures par mois d’aide à domicile. Si le reste à charge est de 1,51 euro, la facture pour la personne aidée s’élèvera de 60,4 euros par mois. Dans le cas où le reste à charge est de 7 euros, elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Seniors au chômage : plus de conseils pour faciliter votre passage à la retraite
Agirc-Arrco : près de la moitié des retraités se sont vu appliquer un malus en 2019
Retraite : une pension liquidée sur six comportait une erreur en 2020
Un aidant sur six dépense au moins 250 euros par mois pour soutenir son proche dépendant
Cotisations retraite : attention à cette subtilité dans votre déclaration de revenus pour les droits d’auteur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles