Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 004,06
    +538,85 (+1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 211,20
    +12,63 (+1,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Allez-vous perdre vos aides sociales ? Les prix de l’immobilier baissent enfin… Le flash éco du jour

Capital

On commence avec la question du jour : allez-vous perdre des aides sociales avec le plan anti-fraude du gouvernement ? Selon un rapport de la Cour des comptes, la fraude sociale coûterait entre 6 à 8 milliards d’euros par an à la France. Pour y remédier, le ministre chargé des Comptes publics, Gabriel Attal, a dévoilé, ce mardi 30 mai, son plan d’action. Plusieurs pistes sont avancées comme l’allongement de la durée légale de résidence sur le territoire pour percevoir ses prestations sociales, qui passerait de 6 à 9 mois.

On enchaîne avec la bonne nouvelle du jour, mais seulement pour les candidats à l’achat immobilier. Les prix des logements dans l’ancien ont reculé de 0,2% en France au premier trimestre 2023. Du jamais vu depuis huit ans. Sur un an, les prix décélèrent très nettement : seulement +2,7% au premier trimestre 2023, après +4,6% au quatrième trimestre 2022 et +6,4% au troisième trimestre 2022. A noter que les ventes se sont également dégradées en région parisienne, avec une baisse de 22% au premier trimestre 2023. Plus de précisions à retrouver sur notre site Capital.fr.

On continue avec la décision politique du jour. Dans son programme de lutte contre les fraudes fiscales et sociales dévoilé au Parisien lundi 29 mai, le ministre délégué aux Comptes publics Gabriel Attal prévoit de fusionner les cartes Vitale et d’identité. Pourquoi une telle mesure ? Le but est d’éviter “le tourisme médical”, confie Bercy. En effet, selon le ministère, des personnes non affiliées (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La BCE avertit que la hausse "brutale" des taux pourrait "révéler des vulnérabilités" dans le système financier
Le Sénat souhaite établir un label pour valoriser le "savoir-faire français" à l'étranger
Loto : il dort 15 jours avec son ticket gagnant de 2 millions d’euros
Tourisme : un plan pour les saisonniers proposé par l'exécutif
EuroMillions : ce Marseillais jouait depuis la création de la loterie, il devient enfin millionnaire