La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 701,59
    +3 789,25 (+7,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Les Allemands rendent hommage à Angela Merkel, deux jours avant le départ de la chancelière

·3 min de lecture
La chancelière allemande Angela Merkel en visite officielle à Templin, où elle a grandi, alors que la ville célèbre son 750ème anniversaire, le 10 septembre 2021 - John MACDOUGALL © 2019 AFP
La chancelière allemande Angela Merkel en visite officielle à Templin, où elle a grandi, alors que la ville célèbre son 750ème anniversaire, le 10 septembre 2021 - John MACDOUGALL © 2019 AFP

"Tchüss Mutti." Les Allemands multiplient les gestes d'adieux à la chancelière qui quitte le pouvoir dans deux jours. Après 16 années à la tête du pays, Angela Merkel est toujours aussi populaire.

À Berlin, sur la Schönhauser Allee, la marque de lait Berchtesgadener Land a rendu hommage à la dirigeante avec de grandes lettres que l'on peut traduire par "au revoir maman".

"Mutti", c'est un surnom que les Allemands ont donné il y a des années à cette femme politique, connue pour sa force tranquille. "Nous voudrions dire au revoir à la chancelière et à sa marque de fabrique au cœur de la capitale", explique sur son site Bernhard Pointner, directeur général de la laiterie.

L'affiche de 323 mètres carrés montre les mains d'Angela Merkel tenant un verre de lait et, même si son visage n'est pas visible, tous les passants la reconnaissent.

Le geste du "diamant"

Car ce geste de la main est caractéristique de la femme d'État allemande. Il s'appelle le "Diamant". Lors de sa campagne pour son troisième mandat, la femme politique le reproduit sur une affiche géante à la gare centrale de Berlin, accompagné de plus de 2000 autres mains et d'un slogan assurant: "L'avenir est entre de bonnes mains."

Si la campagne avait alors été décriée par ses opposants comme une forme de "culte de la personnalité", le geste s'est imposé dans la mémoire collective comme l'une des marques de fabrique d'Angela Merkel. Il est devenu tellement iconique qu'il bénéficie de sa propre page Wikipédia.

Angela Merkel a su s'imposer comme une figure populaire en Allemagne. Dans les rues de la capitale, rares sont les Berlinois à avoir une parole vraiment désobligeante à son égard.

En témoignent les nombreux adieux affectueux adressés à celle qui est devenue la première femme à prendre la tête du pays en 2005. Témoin du vide que "Mutti" va laisser dans le coeur des Allemands, la société Teddy-Fabrik Hermann propose un ours en peluche son effigie.

Une indétrônable cote de popularité

En août, des figurines pour encens représentant Angela Merkel ont été prises d'assaut. Fabriquées dans le petit village de Seiffen, les portes-encens ont rapidement été en rupture de stock. Après 16 ans au pouvoir, la dirigeante est toujours extrêmement populaire dans les sondages.

Depuis 2005, sa cote de popularité n'est jamais descendue en dessous de 50% (en France, François Hollande est tombé à 22% et Nicolas Sarkozy à 36%). En avril 2020, elle est même devenue un personnage de fiction dans le film Die Getriebenen.

À quelques jours des élections fédérales de 2021 qui détermineront son successeur, Angela Merkel s'est rendue tout sourire au parc zoologique de Marlow, au nord du pays. La chancelière a posé avec des perruches, des loris et des perroquets, ajoutant à son capital sympathie une nouvelle kyrielle de photographies hautes en couleur.

"Il peut être chancelière"

La marque "Merkel" a tellement marqué la politique allemande que même le parti d'opposition (le parti social-démocrate, SPD) fait campagne dessus. On peut y voir le candidat du SPD Olaf Scholz poser sous le slogan "il peut être chancelière". Tout un symbole.

Si l'heure est à la nostalgie, d'aucuns mettent en avant les aspects négatifs du bilan de celle qui a tenu les rênes de l'Allemagne pendant 16 ans. "L'écart entre les classes sociales s'est creusé pendant le règne d'Angela Merkel, le taux de pauvreté des enfants et des familles monoparentales est élevé", nuance sur notre antenne Katerine Böttger, directrice de l'Institut de politique européenne de Berlin. Autant de thèmes, poursuit la spécialiste, "dont devront s'emparer ses successeurs".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles