Marchés français ouverture 4 h 14 min
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • Nikkei 225

    28 498,91
    +214,99 (+0,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,1306
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    23 570,41
    -281,83 (-1,18 %)
     
  • BTC-EUR

    50 353,64
    -711,70 (-1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 437,47
    +8,54 (+0,60 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     

Allemagne: Olaf Scholz sur la route de la chancellerie

·2 min de lecture

Longtemps sous-estimé outre-Rhin, le social-démocrate de 63 ans s’est révélé aux dernières législatives. Pour boucler sa coalition avant Noël, l’ex-ministre des Finances de Merkel travaille à fond sa stature.

"Si j’ai des sentiments? Ceux qui me connaissent le savent. Mais je postule pour être chancelier fédéral, pas directeur de cirque." Fin juillet, alors que les sondages commencent à vraiment s’inverser en sa faveur, le candidat du Parti social démocrate (SPD, gauche) donne un coup d’accélérateur à sa campa­gne électorale. Il participe à l’émission Brigitte Live, un talk-show avec les rédactrices en chef et les lectrices du mensuel féminin. S’il reste hypercontrôlé, le Hambourgeois taiseux a visiblement décidé de casser son image de barbon. Il sort un joker: son épouse, la discrète Britta Ernst, ministre de l’Education dans la région de Brandebourg. "C’est l’amour de ma vie, s’épanche-t-il. Sans elle, j’aurais été un autre homme." Il accepte de livrer des bribes de leur quotidien de couple sans enfant, leur plaisir à lire l’un à côté de l’autre, à faire la cuisine l’un pour l’autre. Il raconte qu’elle l’a enjoint, à l’approche de la quarantaine et d’une bedaine, à faire du jogging. Depuis, il est accro et n’a jamais plus affiché un kilo de trop.

Incarner la continuité

Pour ajouter à son opération de charme, le sexagénaire se déclare "féministe", puis "effaré" qu’il n’y ait toujours pas d’égalité salariale entre hommes et femmes… Pendant une heure et demie, il se confie, mais pas trop, excellant dans l’art de l’esquive, quand une question lui déplaît. Sa prestation chez Brigitte, complétée par un passage dans l’émission pour les jeunes Deutsch­land3000, ainsi que des discussions sur les podiums de journaux régionaux, ont parachevé une campagne portée par des affiches très efficaces. Il y pose en costume sombre sur fond rouge, avec des messages simples, puisés dans le cœur de la social-démocratie: "Un salaire minimum à 12 euros", "des retraites suffisantes", "des loyers justes", "des emplois sûrs".

Dans les dernières semaines, profitant que ses deux concurrents, le conservateur et l’écologiste Annalena Baerbock, multiplient erreurs et bourdes, il gagne de la popularit[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles