La bourse ferme dans 3 h 3 min
  • CAC 40

    6 681,31
    -24,30 (-0,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,87
    -13,30 (-0,32 %)
     
  • Dow Jones

    35 609,34
    +152,03 (+0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,1640
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 781,00
    -3,90 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    55 692,77
    +194,05 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 532,10
    +51,30 (+3,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,92
    -0,50 (-0,60 %)
     
  • DAX

    15 515,38
    -7,54 (-0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 186,57
    -36,53 (-0,51 %)
     
  • Nasdaq

    15 121,68
    -7,41 (-0,05 %)
     
  • S&P 500

    4 536,19
    +16,56 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3796
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Allemagne : qui négocie quoi et avec qui ?

·2 min de lecture

En Allemagne, le début des grandes manœuvres entre partis pour former une coalition. Le parti social-démocrate est le mieux placé, mais il faudra compter avec les Verts et les libéraux.

En Allemagne, le parti social-démocrate (SPD) d'Olaf Scholz aspire à diriger le prochain gouvernement, fort de son succès aux législatives de dimanche. Mais avec quels partenaires va-t-il constituer une coalition indispensable pour gouverner : avec les écologistes ? avec les libéraux ? Chacun y va de son pronostic et de son analyse.

Et puis il y a le parti conservateur (CDU/CSU) qui lui, a essuyé une lourde défaite dimanche. Mais son chef de file ne s'avoue pas vaincu. Armin Laschet imagine très bien ouvrir des discussions avec d'autres partis pour - qui sait ? - parvenir à une majorité.

Le poids des Verts et des libéraux

En fait, la balle est surtout dans le camp des Verts, emmenés par Annalena Baerbock, et par les Libéraux de Christian Lindner. Leur soutien étant indispensable à tout prétendant à la chancellerie, ils vont pouvoir poser leurs conditions.

C'est dont tout l'enjeu des négociations qui auront lieu dans les prochaines semaines.

D'ailleurs, dès ce lundi, les Verts et les libéraux ont annoncé l'ouverture de discussions exploratoires pour déterminer avec quels partis ils seraient prêts à coopérer.

Les partis qui ont voulu sortir du statu quo ces dernières années, c'étaient les Verts et le FDP.
C'est pourquoi il est logique que ces deux-là cherchent d'abord à discuter entre eux pour voir si, malgré toutes leurs différences, ils pourraient devenir le pilier progressiste d'une nouvelle coalition.

Christian Lindner
président du parti libéral FDP

Combien de temps faudra-t-il pour parvenir à un accord de coalition ? Ce lundi, le chef du SPD disait vouloir y arriver avant Noël.

D'ici là, le pouvoir reste entre les mains de la chancelière Angela Merkel, qui gère les affaires courantes, dans l'attente de la désignation de son successeur.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles