La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 221,06
    -1 115,43 (-3,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    928,35
    -15,09 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

Allemagne: L'indice ZEW recule mais l'optimisme l'emporte encore

·1 min de lecture
ALLEMAGNE: L'INDICE ZEW RECULE MAIS L'OPTIMISME L'EMPORTE ENCORE

BERLIN (Reuters) - Le sentiment des investisseurs en Allemagne reste à un niveau très élevé en juillet malgré une détérioration plus marquée qu'attendu et les prévisions d'une reprise économique soutenue se renforcent, montre mardi l'enquête mensuelle de l'institut ZEW.

Son indice du sentiment économique, calculé sur la base d'un sondage auprès d'investisseurs, a reculé à 63,3 après 79,8 en juin alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre en baisse à 75,2.

L'indice, distinct, du jugement des investisseurs sur la situation économique actuelle a rebondi à 21,9 après -9,1 en juin, repassant en territoire positif pour la première fois en deux ans. Le consensus le donnait à 5,0.

"La situation économique continue de se normaliser", a déclaré le président de l'institut, Achim Wambach, dans un communiqué, ajoutant que "l'indicateur sur la situation en Allemagne a clairement surmonté la baisse liée au coronavirus".

"Les spécialistes des marchés financiers s'attendent donc à ce que la situation économique soit extraordinairement favorable au cours des six prochains mois", poursuit-il.

(Rédigé par Joseph Nasr, version française Marc Angrand, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles