La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 669,19
    +66,11 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,1636
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 797,40
    +15,50 (+0,87 %)
     
  • BTC-EUR

    52 717,12
    -1 904,18 (-3,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 457,60
    -45,43 (-3,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,36
    +0,86 (+1,04 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 098,72
    -116,98 (-0,77 %)
     
  • S&P 500

    4 543,78
    -6,00 (-0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0041 (-0,30 %)
     

Allemagne : l’inflation au plus haut depuis 28 ans, l’énergie en cause !

·1 min de lecture

Le spectre de l'inflation a refait surface outre-Rhin. Elle a de nouveau accéléré en septembre en Allemagne, pour atteindre 4,1% sur un an, du jamais vu depuis 1993. L'indicateur accélère depuis janvier, à l'exception d'une pause en juin, tandis que sur un mois, les prix ont stagné (+0,0%), selon l'institut fédéral des statistiques Destatis. La cause de cette accélération tient aux prix de l'énergie, qui grimpent de 14,3% en septembre sur un an. À l'approche de l'hiver, les prix du gaz et de l'électricité flambent, créant un choc pour les entreprises et le budget des ménages. Les prix du fioul, de l'essence et du gazole sont en outre poussés par l'instauration, depuis janvier, d'une fiscalité écologique sur le CO2 en Allemagne.

Le gouvernement autour de la chancelière Angela Merkel n'envisage cependant pas de recourir à des aides, comme en France avec le "chèque énergie". La remontée des prix en Allemagne est aussi amplifiée par un effet de base dû au taux de TVA, a précisé Destatis. La TVA avait été réduite de 3 points entre juillet et décembre 2020 pour soutenir la consommation, au sortir de la première vague de Covid-19. La pandémie de coronavirus a en outre bouleversé les chaînes d'approvisionnement, occasionnant des pénuries de matières premières et de composants, ce qui accroît les tensions inflationnistes.

>> A lire aussi - L’inflation va-t-elle faire vaciller la Bourse ?

Les prix des biens augmentent globalement de 6% et parmi eux les prix des aliments de 4,9%. La hausse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"En quelques années, la France s'est transformée en un territoire d'innovation"
Chine : l'industrie se contracte pour la première fois depuis 2020
Bourse : la génération YOLO “mieux préparée à un krach que les plus vieux", quand la Fed “arrêtera la musique”
Elon Musk est à nouveau l’homme le plus riche du monde… et il n’hésite pas à provoquer Jeff Bezos
Free (Iliad) : clap de fin en Bourse, Xavier Niel va retirer les actions de la cote

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles