La bourse est fermée

En Allemagne l'après-diesel est sur les rails — et c'est grâce à Alstom

Elisabeth Hu

Nouveau train à hydrogène Coradia iLint. Alstom

Le premier train de passagers à hydrogène au monde pourrait circuler dès demain dans la campagne allemande. L'Autorité ferroviaire allemande a donné le 11 juillet son feu vert pour l'entrée en service commercial du "Coradia iLint" — c'est le nom de ce train— conçu par Alstom. 

"Tout est prêt. Deux prototypes ont été livrés, confirme Alstom, c'est maintenant à l'opérateur de choisir une date de mise en service". Une exploitation pilote est d'abord prévue, puis le service passager débutera à la fin de l'été. 

Pour le transport ferroviaire, c'est une révolution qui s'annonce. Après les locomotives à charbons, celles au diesel et les électriques, voilà désormais les propulsions à hydrogène.

"Une première mondiale en Allemagne" a souligné Enak Ferlemann, délégué du gouvernement fédéral allemand pour le transport ferroviaire,…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Voici les 22 entreprises qui ont déposé le plus de brevets dans l'Hexagone en 2017