La bourse ferme dans 6 min
  • CAC 40

    6 110,06
    +62,75 (+1,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 562,12
    +23,24 (+0,66 %)
     
  • Dow Jones

    31 393,28
    -44,98 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0530
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 821,70
    -3,10 (-0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    19 713,67
    -97,23 (-0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    452,22
    +2,16 (+0,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,99
    +1,42 (+1,30 %)
     
  • DAX

    13 281,98
    +95,91 (+0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 338,67
    +80,35 (+1,11 %)
     
  • Nasdaq

    11 392,75
    -131,80 (-1,14 %)
     
  • S&P 500

    3 882,36
    -17,75 (-0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2201
    -0,0069 (-0,56 %)
     

Allemagne: les exportations rebondissent en avril

Les exportations allemandes ont rebondi de 4,4% en avril, plus qu'attendu par les analystes, défiant les difficultés liées à la guerre en Ukraine, alors que les échanges avec la Russie continuent de baisser.

La première économie européenne a exporté 126,4 milliards d'euros en avril, a indiqué l'Office fédéral des statistiques Destatis dans un communiqué. Sur un an, la hausse est de 12,9%.

Les analystes sondés par l'agence Bloomberg tablaient sur une hausse de 1,0% sur un mois, après une baisse de 3% en mars, conséquence de l'invasion russe de l'Ukraine.

"Les exportations allemandes ont défié de nouvelles difficultés dans les chaînes d'approvisionnement et l'impact économique de la guerre en Ukraine", a commenté Carsten Brzeski, économiste chez la banque ING.

Ce "rebond inattendu atténue les craintes d'une contraction de l'économie au deuxième trimestre", ajoute-t-il, alors que l'Allemagne a échappé à la récession avec une progression de 0,2% du PIB au premier trimestre.

Le secteur exportateur, vital pour l'économie allemande mais aussi dépendant des importations de pièces détachées de Chine, fait toutefois face à des "vents contraires", dont la hausse des prix des matières premières, note l'expert.

Les importations ont atteint 122,8 milliards d'euros, en progression de 28,1% comparé à avril 2021 et de 3,1% sur un mois, due aussi à la hausse des prix, alors que les économistes prévoyaient une baisse de 2%.

Les ventes vers la Russie ont diminué de 10% à 0,8 milliard d'euros, après une chute de plus de 60% en mars, tandis que les importations -- dont l'énergie fossile -- ont baissé de 16,4% à 3,7 milliards d'euros, précise Destatis.

L'Allemagne a vu progresser les échanges avec les pays de l'Union européenne, de 4,2% côté exportations et de 2,4% pour les importations.

Les exportations vers les pays tiers ont augmenté de 4,7%, et l'Allemagne a importé pour 63 milliards d'euros de biens en dehors de l'UE, en hausse de 3,8%.

La Chine est le principal pays d'origine des marchandises étrangères, avec 18,4 milliards d'euros d'importations en avril, soit 12,3% de plus qu'en mars.

Les Etats-Unis sont le premier marché étranger pour les entreprises allemandes avec 12,6 milliards d'euros d'exportations.

ys/er

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles