La bourse ferme dans 19 min
  • CAC 40

    6 371,55
    -13,59 (-0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 009,65
    -7,79 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    34 195,39
    -186,74 (-0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,2149
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 864,40
    +26,30 (+1,43 %)
     
  • BTC-EUR

    36 322,44
    -3 579,39 (-8,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 225,57
    +27,66 (+2,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,06
    +0,69 (+1,06 %)
     
  • DAX

    15 403,30
    -13,34 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 042,82
    -0,79 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    13 314,94
    -115,04 (-0,86 %)
     
  • S&P 500

    4 148,50
    -25,35 (-0,61 %)
     
  • Nikkei 225

    27 824,83
    -259,67 (-0,92 %)
     
  • HANG SENG

    28 194,09
    +166,52 (+0,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,4114
    +0,0012 (+0,09 %)
     

Allemagne : qui est Annalena Baerbock, l’écologiste qui pourrait remplacer Merkel ?

ELLE avec AFP
·1 min de lecture

À seulement 40 ans, elle est la plus jeune des candidats à la chancellerie et la seule femme parmi les trois principales formations, face aux prétendants de la droite et des sociaux-démocrates. 

Viser les sommets est une seconde nature pour Annalena Baerbock, ancienne championne de trampoline. Cette écologiste déterminée relève aujourd'hui son défi le plus audacieux en portant les espoirs des Verts pour accéder à la chancellerie. Elle sera la plus jeune des candidats à la chancellerie et la seule femme parmi les trois principales formations, face aux prétendants de la droite et des sociaux-démocrates. 

Lire aussi >> Le meilleur des guides pour une vie plus écolo

À seulement 40 ans, c'est elle et non Robert Habeck, son charismatique partenaire à la tête du parti, longtemps favori, qui sera la cheffe de file des Grünen pour les élections législatives du 26 septembre. Juste avant Noël, Annalena Baerbock avait suscité la surprise en affichant ses ambitions. « Je fais confiance à Robert (Habeck) pour être chancelier. Mais je me fais aussi confiance pour la chancellerie », avait averti la quadragénaire. 

« Quasiment sortie de nulle part » 

Depuis que le duo Baerbock-Habeck a pris les rênes des Verts en janvier 2018, le second est celui qui charme et qui brille quand la première, juriste, spécialiste de droit international, fourbit ses arguments, peaufine ses dossiers, que ce soit sur la sortie du charbon dans la région du Brandebourg, où elle est élue, ou sur le financement de l'Otan.  

L'ancien ministre des Affaires étrangères (1998-2005), Joschka Fischer, figure tutélaire des Verts allemands, le concède : « pour moi, elle est quasiment...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi