La bourse ferme dans 1 h 56 min
  • CAC 40

    5 569,47
    +50,92 (+0,92 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 524,48
    +31,94 (+0,91 %)
     
  • Dow Jones

    29 928,88
    +290,24 (+0,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,1983
    +0,0049 (+0,41 %)
     
  • Gold future

    1 816,10
    +35,20 (+1,98 %)
     
  • BTC-EUR

    15 762,54
    -488,47 (-3,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    370,17
    -9,69 (-2,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,04
    -0,30 (-0,66 %)
     
  • DAX

    13 396,30
    +105,14 (+0,79 %)
     
  • FTSE 100

    6 376,74
    +110,55 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    12 278,62
    +79,88 (+0,65 %)
     
  • S&P 500

    3 655,81
    +34,18 (+0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3339
    +0,0008 (+0,06 %)
     

Alimentation et cancer : que savons-nous ?

Julien Hernandez, Rédacteur scientifique
·2 min de lecture

C'est le sujet où prospèrent et gangrènent tous les nouveaux gourous de l'alimentation : le cancer. Ils peuvent tout guérir grâce au mode de vie. Pour les combattre, une seule arme à notre disposition : la science et sa méthode. Certes, elle est moins réjouissante car elle ne possède pas toutes les réponses. Aussi, elle ne nous dit pas forcément ce que nous voulions ou aurions besoin d'entendre. Mais ne vous y trompez pas : pour lutter contre le caractère parfois impitoyable du réel, se bercer d'illusions ne sert à rien. Afin de combattre des maladies aussi graves, il faut apprendre à les connaître. Nous devons étudier minutieusement les données en notre possession, cela pour savoir ce que nous savons et ce que nous ne savons pas. Cela afin de nous guider, selon nos objectifs, vers ce que nous voulons et ce que nous ne voulons pas faire. 

Un récent rapport publié par l’Institut national du cancer (Inca) nous aide à y voir plus clair sur les questions concernant les différents types de cancer et l'impact de certains facteurs nutritionnels pendant et après la maladie.

L'objectif du rapport 

Cette analyse part des recommandations émanant d'un rapport datant de 2012, rédigé par l'American Cancer Society (ACS). L'objectif de ce dernier était de formuler des lignes directrices concernant le mode de vie pour les patients atteints de cancer.

Après avoir publié plusieurs rapports d'une importance cruciale sur le cancer et l'activité physique, le tabac, le jeûne et les régimes restrictifs, c'est tout naturellement et dans la continuité de sa démarche que l'Inca s'est penché sur la question des facteurs nutritionnels et de leur influence pendant et après la survenue d'un cancer. L'objectif final était d'actualiser les recommandations de l'ACS et d'orienter les professionnels de santé dans la prise en charge de leurs patients.

Ce que nous dit la science 

Après un travail de Sisyphe au sein de la littérature scientifique, les experts sont parvenus à réunir 63 méta-analyses, 22...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura