Publicité
La bourse ferme dans 4 h 45 min
  • CAC 40

    8 194,32
    +26,82 (+0,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 068,28
    -4,17 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0877
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 441,30
    +23,90 (+0,99 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 717,09
    -418,25 (-0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 370,07
    +15,65 (+1,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,83
    -0,23 (-0,29 %)
     
  • DAX

    18 762,41
    +57,99 (+0,31 %)
     
  • FTSE 100

    8 441,23
    +20,97 (+0,25 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • HANG SENG

    19 636,22
    +82,61 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,2704
    -0,0002 (-0,02 %)
     

Alibi.com 2 : Philippe Lacheau va toucher un gros chèque pour son nouveau film

Kristy Sparow / Getty Image

Pour son sixième long métrage, Philippe Lacheau va toucher gros. Le réalisateur du deuxième volet de « Alibi.com », dont il est également l’un des principaux interprètes, va gagner la coquette somme de 800.000 euros, nous apprend le site Cinéfinances.

Cette rémunération comprend la préparation du film, les cinquante jours de tournage, mais aussi la postproduction. Le tout réparti en parts égales entre les droits d’auteur et son salaire de technicien.

Grâce à ce deuxième opus, Philippe Lacheau obtient le plus gros salaire versé à un réalisateur de films français de fiction depuis le début de l’année. Il se place également en troisième position des réalisateurs les mieux payés des films sortis en 2022.

Coécrit par Pierre Lacheau, Julien Arruti, Pierre Dudan, le scénario a quant à lui coûté 3,6 millions d’euros. La somme comprend les droits d’adaptation du premier Alibi.com.

PUBLICITÉ

En salle depuis le 8 février 2023, Alibi.com 2 a coûté 18,4 millions d’euros – soit plus du double par rapport au premier – à ses producteurs : les sociétés de production Axel films et BAF Prod. Cette dernière étant présidée par le comédien Philippe Lacheau en personne. StudioCanal et TF1 Studio ont eux aussi mis la main à la poche pour coproduire le film. Les chaînes de télévision Canal+, Ciné+, TF1 et TMC l’ont par ailleurs d’ores et déjà préacheté.

Six ans jour pour jour après la diffusion du premier volet, sorti le 8 février 2017, Philippe Lacheau et ses coproducteurs entendent au moins égaler le nombre d'entrées (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bientôt un titre unique de transport pour toute la France ?
Un sénateur ambitionne d'immatriculer vélos et trottinettes électriques
Accès des mineurs aux sites porno: la France va imposer le contrôle parental "par défaut"
Croissance, inflation... ce que l'Insee prévoit pour le début de l'année
Un an de prison avec sursis pour une ancienne vice-présidente de la région Ile-de-France