Marchés français ouverture 6 h 29 min
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    29 560,19
    -123,18 (-0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,1973
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    46 869,16
    -4 392,00 (-8,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 266,56
    -125,15 (-8,99 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     

Alibaba pourrait écoper d'une amende record en Chine

·1 min de lecture

Pour Jack Ma et son groupe de e-commerce, les problèmes ne sont visiblement pas encore terminés. Si les autorités communistes chinoises ont annoncé leur intention de durcir la réglementation pour les géants de l'Internet, le groupe Alibaba risque une amende record pour pratiques anti-concurrentielles, rapporte vendredi le Wall Street Journal (WSJ). L'amende pourrait dépasser les 975 millions de dollars (815 millions d'euros) payés en 2015 par le fabricant américain de puces électroniques Qualcomm, la plus grosse amende antimonopole jamais infligée jusqu'ici par Pékin, croit savoir le quotidien des affaires.

Ni Alibaba ni l'Administration nationale de la régulation des marchés n'avaient répondu vendredi en milieu de journée aux questions de l'Agence France-Presse sur ces informations. Le groupe fondé par le charismatique milliardaire Jack Ma fait depuis fin décembre l'objet d'une enquête du régulateur pour "suspicion de pratiques monopolistiques". Les autorités n'avaient alors guère fourni de détails sur ce qui est reproché à Alibaba, mis à part "un accord d'exclusivité" non précisé. Selon le WSJ, les autorités reprochent au groupe d'obliger des commerçants qui vendent sur ses sites à lui accorder l'exclusivité, en s'interdisant de commercialiser leurs biens ou services sur d'autres plateformes de vente en ligne.

>> A lire aussi - Jack Ma, le fondateur d'Alibaba, réapparaît dans une vidéo

Le groupe est dans le collimateur du pouvoir depuis début novembre, avec l'annulation in extremis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le n°1 du luxe LVMH proposera 400 contrats d'alternance en France pour la rentrée 2021
Alsace : Alstom en passe de vendre l’usine de Reichshoffen à Skoda
La BCE dans le collimateur d’hommes d’affaires en Allemagne
5G : voici 3 secteurs qui devraient (largement) en profiter
737 MAX : méga-commande en vue pour Boeing ?