La bourse ferme dans 4 h 37 min
  • CAC 40

    6 501,35
    -22,09 (-0,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 742,00
    -7,35 (-0,20 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0334
    +0,0032 (+0,31 %)
     
  • Gold future

    1 806,40
    -7,30 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 719,44
    +1 225,98 (+5,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    576,61
    +45,39 (+8,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    92,65
    +0,72 (+0,78 %)
     
  • DAX

    13 685,23
    -15,70 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 482,33
    -24,78 (-0,33 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2199
    -0,0019 (-0,15 %)
     

Alibaba : le chiffre d'affaires trimestriel cale pour la première fois, mais dépasse les attentes

Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a publié jeudi un chiffre d'affaires trimestriel en léger repli pour la première fois de son histoire, mais supérieur aux attentes, sur fond de ralentissement économique et de durcissement réglementaire.

Pour le premier trimestre de son exercice décalé entre avril et juin 2022, le chiffre d'affaires s'est établi à 205,55 milliards de yuans, soit 30,7 milliards de dollars, a détaillé le groupe dans un communiqué évoquant un "déclin" dans les activités de commerce compensé par celles sur le cloud.

"Après des mois d'avril et de mai relativement faibles, nous voyons des signes de reprise dans nos activités en juin", a déclaré le PDG du groupe, Daniel Zhang, cité dans le communiqué.

L'an dernier, à la même époque ses ventes avaient progressé de 34% sur un an, à 205,7 milliards de yuans.

Depuis fin 2020, les autorités se montrent intransigeantes contre certaines pratiques des géants du numérique, auparavant largement tolérées, en matière de collecte de données personnelles et de concurrence.

Pékin a ainsi multiplié les coups contre les puissantes entreprises de l'internet, empêchées de lever de l'argent à l'international ou mises à l'amende pour abus de position dominante.

Ces mesures ont fait perdre au secteur des milliards de dollars de capitalisation boursière.

Longtemps considéré en Chine comme un modèle de réussite, Alibaba avait été le premier à subir la vindicte des pouvoirs publics.

bys/ssy/abx/eb

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles