Marchés français ouverture 5 h 7 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 206,92
    -186,12 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,0472
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    19 467,81
    +178,02 (+0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    435,79
    +4,32 (+1,00 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

Alexa va imiter votre voix !

Cette semaine a lieu l’évènement re:MARS d’Amazon, avec une série de conférences dédiées à l’Intelligence artificielle, la robotique et l’espace. Dans la keynote de mercredi, Rohit Prasad, premier vice-président d’Amazon, a présenté sa vision d’avenir pour l’assistant vocal Alexa. L’une des fonctions sur laquelle Amazon travaille est la possibilité d’imiter la voix de quelqu’un.

C’est une des utilisations controversées de l’Intelligence artificielle, à cause du risque d’abus avec les deepfakes. Toutefois, cette fonction peut aussi être bénéfique, comme l’IA de Sonantic qui a redonné sa voix à Val Kilmer pour le film Top Gun : Maverick. Pour illustrer le fonctionnement, Amazon a montré un clip d’un petit garçon qui demande à Alexa que sa grand-mère lui lise une histoire. L’assistant vocal modifie alors sa voix pour imiter celle de son aïeule.

Regardez la keynote re:MARS de mercredi, avec la conférence de Rohit Prasad à partir de 43:36. En anglais, activez la traduction automatique des sous-titres. © Amazon

Un système qui fonctionne avec un enregistrement de moins d’une minute

L’idée serait de pouvoir prolonger la relation avec un défunt. L’IA de la firme est capable de reproduire une voix avec un enregistrement qui dure moins d’une minute, alors que les techniques actuelles nécessitent plusieurs heures d’enregistrements dans un studio. Amazon n’a pas indiqué de date pour un éventuel lancement de cette fonction, ni si elle serait disponible sur tous les appareils dotés de l’assistant vocal Alexa.

Rohit Prasad a aussi souligné la complexité d’Alexa qui intègre plus de 30 systèmes de décision basées sur l’apprentissage automatique. Toutefois, la firme ne viserait pas l’IA forte, aussi appelée IA généralisée (AGI), une forme d’IA capable de rivaliser avec l’intelligence humaine. À la place, Amazon préfère parler d’Intelligence artificielle généraliste (ou « généralisable »), capable de s’adapter à différents environnements et d’apprendre de nouvelles tâches et de nouveaux...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles