Marchés français ouverture 8 h 35 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 677,00
    -3 534,48 (-7,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,15
    -47,76 (-3,44 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Qui est Alessandra Galloni, la première femme à diriger l'agence de presse Reuters?

·2 min de lecture

Alessandra Galloni, 47 ans, succède à Stephen Adler au poste de directrice des rédactions de l'agence britannique Reuters. Elle devient ainsi la première femme à occuper ce poste depuis la création de l’institution londonienne, en octobre 1851, par Paul Reuter.

Un "exercice difficile" que de succéder à Stephen Adler, fraîchement retraité, à la tête de l’agence de presse Reuters. D’un tweet laconique et factuel, Alessandra Galloni, 47 ans, a réagi à l’annonce de sa nomination comme directrice des rédactions de l’agence britannique, première femme à occuper ce poste depuis la création de l’institution londonienne, en octobre 1851, par Paul Reuter.

Un job difficile, parce que durant la décennie écoulée, sous la houlette de son prédécesseur, l’agence a décroché sept prix Pulitzer, la plus haute récompense honorant la profession de journaliste. Difficile aussi parce que Reuters est en pleine transformation, pour continuer à s’adapter aux nouvelles lois du numérique, dictées notamment par son concurrent américain Bloomberg.

"Vision convaincante pour le futur des médias"

"Elle s’est distinguée dans le cadre d’une recherche mondiale approfondie et d’un processus de recrutement très compétitif, au milieu de nombreux candidats impressionnants, internes et externes", a commenté le président de Reuters, Michael Friedenberg. Il salue, notamment, sa "vision convaincante pour le futur des médias". Depuis le lundi 19 avril, Alessandra Galloni est officiellement en charge des bataillons de Reuters : quelque 2.500 journalistes et 600 photographes répartis dans plus de 200 villes à travers le monde, fournissant un service dans une vingtaine de langues.

Un chiffre d'affaires de 628 millions de dollars

Diplômée de l’université de Harvard et de la London School of Economics, la nouvelle patronne, romaine de naissance, a démarré sa carrière au service italien de l’agence avant de travailler pour le Wall Street Journal durant treize ans. Elle avait rejoint Reuters en 2013 et dirigeait sa rédaction mondiale depuis six ans. Le plan de réduction de coûts drastique engagé par son prédécesseur permet aujourd’hui à Reuters d’afficher des résultats positifs : 73 millions de dolla[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi