Marchés français ouverture 5 h 45 min
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    +132,77 (+0,99 %)
     
  • Nikkei 225

    30 159,75
    +488,05 (+1,64 %)
     
  • EUR/USD

    1,2162
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    29 911,27
    +193,03 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    41 733,84
    +1 222,10 (+3,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 014,74
    -0,18 (-0,02 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     

Comment Aldi va entrer dans les villes grâce au rachat de Leader Price

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Pour la première fois, les dirigeants d'Aldi ont accepté de rencontrer un journaliste. Deux mois après le rachat de Leader Price, Philip Demeulemeester et Franck Johner ont expliqué à Challenges leurs ambitions en France. Et comment ils comptent pénétrer dans les centres-villes.

Philip Demeulemeester a toujours fui la lumière. Mais le 30 novembre dernier, les projecteurs se sont braqués sur ce Belge inconnu des Français: à cette date, le gérant du discounter Aldi en France . En signant un chèque de 717 millions d’euros au groupe Casino, il a d’un coup raflé 547 magasins et trois entrepôts. Et révélé au grand jour les ambitions dévorantes du groupe allemand en France: "Doubler le parc d’Aldi afin d’arriver à 1.900 magasins pour être à 15 minutes de chaque Français."

Deux mois plus tard, nous grimpons dans sa BMW, direction Gentilly au sud de Paris, pour visualiser la stratégie. Ce 9 février, c’est la première fois que son adjoint Franck Johner et lui acceptent de s’adresser à un journaliste. A condition de n’apparaître sur aucune photo. En 1971, Theo Albrecht, qui a cofondé Aldi après la Seconde Guerre mondiale avec son frère Karl, a été pris en otage. Depuis, la discrétion obsède l’entreprise. Les deux inventeurs du discount sont décédés dans les années 2010 en laissant une fortune colossale et un empire surpuissant, divisé en deux: Aldi Nord (à laquelle appartient la France) et Aldi Sud.

Selon les estimations du cabinet Deloitte, Aldi est aujourd’hui le huitième distributeur mondial, avec quelque 8.000 points de vente et 82 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel. Et les héritiers Albrecht ne comptent pas s’arrêter là. S’ils ont nommé Philip Demeulemeester à la tête de la France en 2015, c’est pour secouer la filiale créée en 1988. Avec 872 points de vente, Aldi France était un Petit Poucet. Sa part de marché? Elle a longtemps stagné autour de 2,2%. Mais ce temps est révolu.

50 magasins à Paris et en proche banlieue

"Nous attaquons sur tous les fronts", prévient avec un fort accent flamand l’ingénieur de formation, à lunettes et costume noirs, entré chez Aldi en 1994. "Le rachat de Leader Price n’est que le début." C’est à Gentilly que l’un des premiers magasins rachetés s’est mué en supermarché Aldi, mi-janvier. Une quarantaine d’a[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi