Marchés français ouverture 8 h 58 min

Alcool : dépensez-vous plus ou moins que la moyenne des Français ?

Mathieu BRUCKMULLER

Le budget vin, bière, champagne et alcool fort atteint 707 euros par an et par ménage, soit presque 60 euros par mois. Une moyenne qui cache des différences importantes selon l'âge et le lieu d'habitation.

C’est une étude instructive sur l’évolution de nos dépenses pour les boissons depuis 1960 que vient de publier l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) ce vendredi. Selon ses calculs, en 2018, un ménage français dépense en moyenne 707 euros en boissons alcoolisées, soit presque 60 euros par mois. Un chiffre qui ne prend en compte que les boissons achetées pour la consommations à domicile. Les boissons commandées dans les bars et les restaurants ne sont donc pas comptabilisées. Résultat, en réalité, le budget alcool est encore bien plus élevé.

Désormais quand ils boivent chez eux, les Français privilégient les vins de qualité qui représentent 20,7% de leur budget en alcool, et ce aux dépens du vin de table. La part des dépenses pour des vins de consommation courante s’établit à 9,1% contre 49,1% en 1960, suite à la mise en place de politiques publiques de lutte contre la consommation quotidienne d’alcool dans les années 90. En parallèle, l'intérêt pour l’alcool fort, les champagnes, cidres et apéritifs, ainsi que pour les bières a aussi augmenté. Pour ces dernières, l’Insee constate «l’impulsion notamment des bières artisanales et des bières aromatisées aux fruits qui ont contribué à diversifier l’offre et à modifier l’image de ce produit aux yeux des consommateurs».

Lire la suite sur MoneyVox

Ce contenu peut également vous intéresser :

Voir également
- Ticket restaurant : que peut-on vraiment payer avec ? (et 10 autres questions qu'on se pose)
- Immobilier : à quoi servent les charges de copropriété ?
- Livret d'épargne : Distingo plus attractif que Zesto