La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 873,74
    -106,58 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 939,53
    +1,40 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0099
    -0,0081 (-0,80 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 105,54
    -264,09 (-1,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    556,32
    -1,41 (-0,25 %)
     
  • S&P 500

    4 271,19
    -2,85 (-0,07 %)
     

Albioma : une OPA bienvenue

Son actualité. Ce producteur indépendant d’énergies renouvelables, engagé dans la transition énergétique (grâce à la biomasse, au solaire et à la géothermie), va passer sous pavillon américain. Le géant du capital investissement KKR, via Kyoto BidCo, l’une de ses sociétés affiliées, a lancé une offre amicale, en accord avec le conseil d’administration, au prix de 50 euros par action (dividende détaché) et au prix unitaire de 29,10 euros par bon de souscription. Si les conditions sont remplies, à savoir l’obtention d’au moins 90% du capital, un retrait obligatoire sera demandé. Notre analyse La Commission européenne a donné son feu vert à l’opération. L’OPA n’est donc plus soumise à condition suspensive. Ouverte le 23 juin, elle sera close le 27 juillet prochain. Le prix offert fait ressortir une prime de 51,6% par rapport au dernier cours, avant les rumeurs de marché, le 7 mars. À ce niveau, Albioma est valorisé 2,8 fois son chiffre d’affaires 2021 (573 millions d’euros) et 27 fois son bénéfice net (59 millions). Alors que la société est engagée dans un lourd programme d’investissements, l’ex-Séchilienne Sidec est lesté d’une dette de 859 millions d’euros. Apportez vos titres. [ABIO] Profil : dynamique. Prochain rendez-vous : clôture de l’OPA, le 27 juillet   Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles