La bourse ferme dans 1 h 23 min
  • CAC 40

    5 609,16
    +42,37 (+0,76 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 532,03
    +21,09 (+0,60 %)
     
  • Dow Jones

    29 929,24
    +56,77 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,1942
    +0,0028 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 782,90
    -28,30 (-1,56 %)
     
  • BTC-EUR

    14 019,92
    -197,63 (-1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    328,01
    -9,49 (-2,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,14
    -0,57 (-1,25 %)
     
  • DAX

    13 347,01
    +60,44 (+0,45 %)
     
  • FTSE 100

    6 368,72
    +5,79 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 190,10
    +95,70 (+0,79 %)
     
  • S&P 500

    3 639,66
    +10,01 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3344
    -0,0013 (-0,10 %)
     

ALBIOMA : Information trimestrielle au 30 septembre 2020

ALBIOMA
·7 min de lecture

Communiqué de presse

Paris La Défense, le 28 octobre 2020

Information trimestrielle au 30 septembre 2020

Chiffre d’affaires sur les neuf premiers mois de l’année : + 1% (hors effet prix des combustibles +3 %)

Covid-19 : résilience du modèle économique, fonctionnement normal des installations sur l’ensemble de la période

Conversion de la centrale Albioma Bois-Rouge au 100 % biomasse : publication de l’arrêté ministériel relatif au taux de rémunération du capital immobilisé

Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020

T3 20201

Cumul 9 mois au 30/09/20201

En millions d’euros

T3 2020

T3 2019

Var. %

2020
(9 mois)

2019
(9 mois)

Var. %

France – Biomasse Thermique

106,3

111,8

-5 %

323,6

316,5

+2 %

France – Solaire2

12,9

13,7

-6 %

37,0

38,5

-4 %

Brésil

6,3

8,3

-24 %

14,8

17,2

-14 %

Holding et Autres

0,3

-0,5

NS

1,1

2,0

-46 %

Total

125,8

133,2

-6 %

376,5

374,2

+1 %

Notes

1. Chiffres non audités.

2. Y compris Italie et Espagne.

Sur les neuf premiers mois de l’exercice, le chiffre d’affaires atteint 376,5 millions d’euros, en hausse de 1 % par rapport à 2019 (374,2 millions d’euros), grâce à l’effet année pleine des derniers avenants IED et aux bonnes performances des installations thermiques. Hors effet prix des combustibles, la hausse s’établit à 3 %.

Le chiffre d’affaires du trimestre s’établit à 125,8 millions d’euros, en baisse de 6 % par rapport au 3e trimestre 2019 (133,2 millions d’euros), principalement du fait de la diminution du prix des combustibles (sans effet direct sur la marge compte tenu de l’indexation contractuelle des prix de vente de l’électricité sur le coût du combustible), de la forte dégradation du réal, et du décalage des arrêts de maintenance annuelle de la centrale du Gol à La Réunion sur le 3e trimestre, en raison de la crise sanitaire.

France

Biomasse Thermique

Solides performances des installations thermiques en dépit du contexte COVID-19

Hors ALM3 en Guadeloupe, à l’arrêt en raison des travaux de conversion de la centrale, la disponibilité des installations s’établit à 92 % sur les neuf premiers mois de l’exercice. En incluant ALM3, la disponibilité des installations atteint 86,1 %, à comparer à 87,5 % de janvier à septembre 2019.

Suite à l’épidémie et dans le respect le plus strict des directives gouvernementales, et particulièrement celles concernant les secteurs d’activité d’importance vitale dont l’énergie fait partie, la société a mis en place les mesures appropriées pour protéger ses salariés dont la forte mobilisation a permis le fonctionnement normal de ses installations depuis mars 2020, avec des taux d’appel de très bon niveau en dépit d’une baisse de la consommation d’électricité observée sur les zones. Dans ce contexte, la production de l’ensemble des installations atteint 1 476 GWh à l’issue des neuf premiers mois de l’exercice (1 529 GWh de janvier à septembre 2019).

Sur les neuf premiers mois de l’exercice, le chiffre d’affaires de l’activité thermique France est en croissance de 2 % (323,6 millions d’euros, à comparer à 316,5 millions d’euros de janvier à septembre 2019). Hors effet prix des combustibles, le chiffre d’affaires progresse de 6 % grâce notamment à la contribution supplémentaire liée à l’effet année pleine des derniers avenants de mise en conformité des systèmes de traitement des fumées des centrales (IED). Le chiffre d’affaires de l’activité est en baisse au 3e trimestre 2020 (106,3 millions d’euros, à comparer à 111,8 millions d’euros au 3e trimestre 2019). Hors effet prix des combustibles, la baisse est de 1 %. Celle-ci est liée essentiellement au décalage des arrêts de maintenance annuelle qui n’ont pu avoir lieu au premier semestre, en raison de la crise sanitaire.

Construction et développement des projets

Les travaux de conversion de la centrale Albioma Caraïbes se sont poursuivis sur le trimestre ; la remise en service est prévue d’ici à la fin de l’année. Le Groupe a notifié la force majeure en vue d’obtenir une compensation des retards en lien avec la crise sanitaire.

Par ailleurs, le Groupe a pris note de la publication de l’arrêté ministériel du 23 octobre 2020 relatif au taux de rémunération du capital immobilisé pour la conversion à la biomasse de la centrale Albioma Bois-Rouge à La Réunion qui a été fixé suivant la proposition faite par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Une deuxième délibération de la CRE dans les prochaines semaines devrait statuer sur le coût complet du projet.

Solaire

Production stable des installations solaires

La production d’électricité photovoltaïque est stable et atteint 92 GWh, en dépit d’un déficit d’ensoleillement à La Réunion et en Guyane notamment. Celle-ci intègre la mise en service de nouvelles installations à La Réunion, à Mayotte et en Guadeloupe.

L’activité Solaire réalise un chiffre d’affaires de 12,9 millions d’euros au 3e trimestre 2020, en baisse de 6 % par rapport au 3e trimestre 2019 ; le cumul des neuf premiers mois de l’exercice atteint 37,0 millions d’euros contre 38,5 millions d’euros de janvier à septembre 2019.

Développement des projets et mise en service de centrales

Le Groupe a poursuivi la construction et le développement de projets en toiture à La Réunion, à Mayotte et en métropole. Plusieurs centrales à Mayotte, à La Réunion et en France métropolitaine ont été mises en service durant la période (+1 MWc sur le trimestre).

Par ailleurs, et notamment en raison de la crise, le Groupe a constaté des retards de raccordement au réseau sur ses nouveaux projets.

Brésil

Bonnes performances des installations – Forte dégradation du réal brésilien

Les centrales brésiliennes ont réalisé de bonnes performances opérationnelles. La production électrique est en légère baisse, s’établissant à 253 GWh, contre 265 GWh au cours des trois premiers trimestres 2019.

Sur les neuf premiers mois de l’exercice, le chiffre d’affaires est en baisse de 14 %, à 14,8 millions d’euros (contre 17,2 millions d’euros de janvier à septembre 2019). Hors effet change (-4,6 millions d’euros), le chiffre d’affaires est en progression de 14 %. Le chiffre d’affaires de la zone atteint 6,3 millions d’euros au 3e trimestre 2020, en baisse de 24 % par rapport à 2019 (8,3 millions d’euros), en raison de la forte dégradation du réal brésilien.

Développement

La construction de la centrale de Vale do Paraná s’est poursuivie au cours du 3e trimestre avec une mise en service dans le courant du 4e trimestre. Ce projet, détenu à 40 %, qui représente un investissement de l’ordre de 100 millions de réals (environ 16 millions d’euros) vise à porter la puissance d’une cogénération déjà existante à 48 MW à horizon 2021.

Île Maurice

Excellente performance de l’ensemble des installations

Toutes les centrales ont réalisé d’excellentes performances sur la période. La disponibilité s’établit à 91,9 % à la fin du 3e trimestre contre 90,9 % à la fin du 3e trimestre 2019. Dans le contexte de crise sanitaire, la production de la zone est en baisse à 850 GWh sur la période, à comparer à 903 GWh en raison du ralentissement économique et touristique sur l’île.

Confirmation des objectifs en bas de fourchette

Le Groupe confirme ses objectifs 2020 d’EBITDA en bas de fourchette (200-210 millions d’euros) et de résultat net part du Groupe (48-54 millions d’euros) sur la base de la prise en compte de la force majeure ALM3 et hors nouveaux effets liés au coronavirus.

À propos d’Albioma

Contacts

Producteur d’énergie renouvelable indépendant, Albioma est engagé dans la transition énergétique grâce à la biomasse et au photovoltaïque.

Le Groupe, implanté en Outre-Mer français, à l’Île Maurice et au Brésil, a développé depuis 20 ans un partenariat unique avec le monde sucrier pour produire de l’énergie renouvelable à partir de la bagasse, résidu fibreux de la canne à sucre.

Albioma est aussi le premier producteur d’énergie photovoltaïque en Outre-mer où il construit et exploite des projets innovants avec stockage.

Investisseurs
Julien Gauthier
+33 (0)1 47 76 67 00

Médias
Charlotte Neuvy
+33 (0)1 47 76 66 65
presse@albioma.com





Les actions Albioma sont cotées sur NYSE EURONEXT PARIS (compartiment B) et éligibles au SRD et au PEA-PME (ISIN FR0000060402 – Mnémo ABIO).

www.albioma.com

Pièce jointe