La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 452,62
    +863,40 (+2,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

ALBIOMA : information trimestrielle au 30 septembre 2021

·8 min de lecture

Communiqué de presse

Paris La Défense, le 20 octobre 2021

Information trimestrielle au 30 septembre 2021

Hausse du chiffre d’affaires :

  • sur les neuf premiers mois de l’année : +11 %

  • sur le trimestre : +19 %

Belle croissance portée par la centrale convertie à la biomasse en Guadeloupe (ALM3), les installations au Brésil et les débuts dans la géothermie en Turquie

Poursuite des travaux de conversion à La Réunion : confirmation de la trajectoire ENR du Groupe : + de 80 % en 2023, + de 90 % en 2025, près de 100% en 2030

Confirmation des objectifs 2021

Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2021

T3 20211

Cumul 9 mois au 30/09/20211

En millions d’euros

T3 2021

T3 2020

Var. %

2021
(9 mois)

2020
(9 mois)

Var. %

France – Biomasse Thermique

127,0

106,3

+19%

360,2

323,6

+11%

France – Solaire2

13,0

12,9

+1%

36,9

37,0

-0%

Brésil

8,6

6,3

+38%

17,0

14,8

+15%

Holding et Autres

1,1

0,3

+243%

3,4

1,1

+205%

Total

149,7

125,8

+19%

417,4

376,5

+11%

Notes

  1. Chiffres non audités.

  2. Y compris Italie et Espagne.

Sur les neuf premiers mois de l’exercice, le chiffre d’affaires atteint 417,4 millions d’euros, en hausse de 11 % par rapport à 2020 (376,5 millions d’euros), notamment grâce à l’effet année pleine de la centrale convertie à la biomasse en Guadeloupe (ALM3) et aux excellentes performances des installations thermiques au Brésil. Il intègre également le chiffre d’affaires de la société Gümüsköy en Turquie, consolidée depuis le 26 janvier dernier, ainsi que la forte hausse du prix des combustibles dans un contexte de reprise économique mondiale (sans effet direct sur la marge compte tenu de l’indexation contractuelle des prix de vente de l’électricité sur le coût du combustible).

Le chiffre d’affaires du trimestre s’établit à 149,7 millions d’euros, en hausse de 19 % par rapport au 3e trimestre 2020 (125,8 millions d’euros).

France

Biomasse Thermique

Chiffre d’affaires de l’activité thermique en croissance de 11 %

La disponibilité des installations s’établit à 89,3 % sur les neuf premiers mois de l’exercice à comparer à 86,1 % de janvier à septembre 2020, en dépit de quelques arrêts fortuits liés à des incidents techniques survenus au mois d’août sur les centrales du Gol et du Galion. L’année dernière, la disponibilité avait été pénalisée par l’arrêt prolongé de la tranche 3 du Moule dans le cadre des travaux de conversion à la biomasse de la centrale.

La production de l’ensemble des installations atteint 1 446 GWh à l’issue des neuf premiers mois de l’exercice contre 1 476 GWh de janvier à septembre 2020, en raison notamment de la baisse des taux d’appel par EDF des centrales de La Réunion à la suite du renchérissement du prix du charbon et de la forte augmentation du cours du CO2.

Sur les neuf premiers mois de l’exercice, le chiffre d’affaires de l’activité thermique France est en croissance de 11 % (360,2 millions d’euros, à comparer à 323,6 millions d’euros de janvier à septembre 2020). Hors effet prix des combustibles, le chiffre d’affaires progresse de 5 % grâce notamment à la contribution supplémentaire liée à l’effet année pleine de l’avenant conversion à la biomasse de la tranche 3 du Moule. Le chiffre d’affaires de l’activité est en hausse de 19 % au 3e trimestre 2021 (127,0 millions d’euros, à comparer à 106,3 millions d’euros au 3e trimestre 2020).

Construction et développement des projets

Dans le cadre des travaux de conversion de la centrale de Bois-Rouge au 100 % biomasse, Albioma a procédé au gonflage de deux dômes au Port Est et d’un dôme dans l’enceinte de la centrale. D’un volume de 45 000 m3 et d’une hauteur de 39 mètres (pour les dômes au Port), ces installations permettront un stockage étanche de la biomasse. À terme, la conversion de Bois-Rouge fera passer la part renouvelable du mix énergétique de La Réunion de 35 % à 51 % et permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’environ 640 000 tonnes équivalent CO2 par an, soit une baisse de 84 % des émissions directes par rapport au fonctionnement actuel de la centrale.

Le Groupe poursuit le développement de ses projets, visant à convertir le reste de ses centrales thermiques des DOM à la biomasse au cours des prochaines années.

Solaire

Production stable des installations solaires

La production d’électricité photovoltaïque est stable et atteint 93 GWh, en dépit d’un déficit d’ensoleillement sur l’ensemble des zones et notamment en Guyane.

L’activité Solaire réalise un chiffre d’affaires de 13,0 millions d’euros au 3e trimestre 2021, stable par rapport au 3e trimestre 2020 ; le cumul des neuf premiers mois de l’exercice atteint 36,9 millions d’euros contre 37,0 millions d’euros de janvier à septembre 2020.

Développement des projets et mise en service de centrales

Le Groupe a poursuivi la construction et le développement de projets en toiture à La Réunion, à Mayotte et en métropole.

Par ailleurs, plusieurs centrales ont été mises en service sur ces mêmes zones (3,6 MWc sur le trimestre).

Loi de finances 2021 : évolution du contexte règlementaire

L’article 54 sexies de la loi de finances 2021 votée le 16 décembre dernier prévoit la possibilité d’une révision à la baisse des tarifs des contrats d’achat solaires signés entre 2006 et 2010. Les textes d’application précisant le niveau de baisse devraient être publiés très prochainement. Pour le Groupe, les installations concernées en théorie par la mesure représentent jusqu’à 57 MWc et environ 6 % du chiffre d’affaires. À titre indicatif, une baisse de 10 % des tarifs conduirait à une perte d’EBITDA de 2 à 3 millions d’euros en année pleine. Une dépréciation des actifs concernés pourrait également s’avérer nécessaire. Selon le dernier projet de décret, parmi nos installations concernées, seules quelques installations au sol seraient significativement impactées.

Brésil

Biomasse thermique

Excellentes performances des installations et appels d’offres remportés dans le cadre d’enchères d’urgence en raison de la sécheresse

Les centrales brésiliennes ont réalisé d’excellentes performances opérationnelles. La production électrique totale s’établit à 427 GWh. Hors Vale Do Parana (mise en service depuis décembre dernier), la production est en hausse de 18 % à 299 GWh, contre 253 GWh au cours des trois premiers trimestres 2020.

Compte tenu de l’intense sécheresse qui pénalise fortement la production hydroélectrique du pays, les prix de l’électricité atteignent des niveaux records, avec un prix spot à 577 réals par MWh à fin septembre. Certaines des entités du Groupe ont pu céder une partie de leur production à des prix aux alentours de 1 500 réals par MWh sur le mois de septembre dans le cadre d’enchères d’urgence (Emergency Regulated Auctions) mises en place par le gouvernement pour pallier le déficit de production.

Sur les neuf premiers mois de l’exercice, le chiffre d’affaires est en hausse de 15 %, à 17,0 millions d’euros (contre 14,8 millions d’euros de janvier à septembre 2020). Hors effet change (-2,0 millions d’euros), le chiffre d’affaires progresse de 29 %. Le chiffre d’affaires de la zone atteint 8,6 millions d’euros au 3e trimestre 2021, en hausse de 38 % par rapport à 2020 (6,3 millions d’euros).

Turquie

Géothermie

Bonnes performances de la centrale et amélioration des rendements constatée suite aux travaux effectués

Acquise le 26 janvier 2021, la centrale a réalisé une bonne performance sur le trimestre. La production atteint 33 GWh, en légère hausse par rapport à la même période l'année dernière, en raison de l’augmentation de la production constatée à partir de fin septembre, à l’issue des travaux effectués par le Groupe.

Confirmation des objectifs

Le Groupe confirme ses objectifs 2021 d’EBITDA (fourchette 206-216 millions d’euros) et de résultat net part du Groupe (53-59 millions d’euros).

À propos d’Albioma

Contacts

Producteur d’énergie renouvelable indépendant, Albioma est engagé dans la transition énergétique grâce aux énergies renouvelables (biomasse, solaire et géothermie).

Le Groupe est implanté en Outre-Mer français, en France métropolitaine, à l’Île Maurice, au Brésil et en Turquie.

Il a développé depuis 25 ans un partenariat unique avec le monde sucrier pour produire de l’énergie renouvelable à partir de la bagasse, résidu fibreux de la canne à sucre.

Albioma est aussi le premier producteur d’énergie photovoltaïque en Outre-mer où il construit et exploite des projets innovants avec stockage, ainsi qu’en France métropolitaine.

En 2021, le Groupe a annoncé l’acquisition d’une centrale de géothermie en Turquie.

Investisseurs
Julien Gauthier
+33 (0)1 47 76 67 00

Médias
Charlotte Neuvy
+33 (0)1 47 76 66 65
presse@albioma.com

Albioma est cotée sur Euronext Paris compartiment A, éligible SRD, PEA, PEA-PME et fait partie du SBF 120 et CAC Mid 60.

Le Groupe est également inclus dans le Gaïa-Index, l’indice des valeurs moyennes responsables.

www.albioma.com

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles