Marchés français ouverture 6 h 24 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 690,98
    +48,29 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,1967
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    53 091,36
    -13,09 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 403,81
    +22,86 (+1,66 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

Alaphilippe et Bardet de retour, première des classiques... Pourquoi il ne faut pas manquer l'Omloop Het Nieuwsblad

Vincent Daheron
·1 min de lecture

• Parce que c'est la première classique flandrienne de la saison

Un peu plus d'un mois après le début de la saison, l'Omloop Het Nieuwsblad lance ce samedi la campagne des classiques. D'abord les Flandriennes avec en apothéose l'enchaînement Paris-Roubaix (annulé en 2020) - Tour des Flandres les 4 et 11 avril puis viendront les Ardennaises avec en point d'orgue Liège-Bastogne-Liège le 25 avril prochain.

Surtout, le Het Nieuwsblad compte tout ce qu'une classique flandrienne peut proposer de mieux : des monts et des pavés, souvent les deux en même temps, de quoi chauffer plus que de raison les guiboles des cyclistes. Longue de 200 kilomètres, l'épreuve partira de Gent pour aller faire un détour vers Oudenaarde, lieu d'arrivée emblématique du Tour des Flandres, avant de finir à Ninove. Le Het Nieuwsblad promet aux coureurs de grimper 13 monts dont les mythiques Valkenberg, Molenberg, Leberg, Mur de Grammont et Bosberg à moins de treize kilomètres de la ligne pour conclure ce festin pantagruélique.

• Parce que Julian Alaphilippe retrouve les pavés

Le 18 octobre 2020, on avait quitté Julian Alaphilippe allongé au sol, maillot arc-en-ciel sur les épaules, se tordant de douleur après une violente collision avec une moto de...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi