Marchés français ouverture 6 h 29 min
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    29 061,40
    -44,61 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    52 378,27
    -2 522,93 (-4,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 471,26
    -33,90 (-2,25 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     

Alan prend soin de déstresser les entreprises

·2 min de lecture

La mutuelle spécialiste des grosses start-up étend son offre avec deux applications de suivi psychologique, Alan Mind et Jour.

Hausse des dépressions et des troubles anxieux évalués à 30% de la population, augmentation du stress en entreprise, vague de burn out estimée à 2 millions de personnes en France avec la crise économique et les confinements: a de quoi sérieusement préoccuper les entreprises. , spécialiste des grosses start-up et des indépendants – riche de 10.000 clients – a vite repéré le besoin et lancé, le 21 septembre, Alan Mind, son application de prévention et de suivi psychologique.

"Nous pensons que la santé est un ensemble: un esprit sain dans un corps sain, les deux ont un impact sur notre travail, explique le fondateur d’Alan, Jean-Charles Samuelian-Werve. Nous avons été les premiers à rembourser les applications de méditation, nous avons mis en place une hot-line psychologique pour nos clients pendant le premier confinement et Alan rembourse des séances de psy, cette nouvelle offre était la suite logique…" Au programme, la mise en relation avec des psychothérapeutes expérimentés et des coachs, jusqu’à quatre sessions par salarié pour un tarif compétitif de 5 à 15 euros mensuel, par personne. Un dispositif rentabilisé, car seuls de 10 à 20% d’entre eux devraient l’utiliser.

Réduire les absences et le turnover

Autre atout, la licorne, valorisée 1,4 milliard d’euros, qui se rêve leader européen de la santé, vient de boucler sa première acquisition pour 20 millions de dollars en rachetant Jour, une application de "journaling guidée" – journal intime de l’humeur – et de psychothérapies ou d’ateliers de prévention des risques psychosociaux en entreprise. "Nous l’avons choisie pour sa super-équipe de Français basés aux Etats-Unis, des passionnés de thérapie cognitive et comportementale qui ont su imaginer un parcours client élaboré, et les synergies possibles", précise Samuelian-Werve.

Sa croissance rapide lui a permis de compter 2 millions d’utilisateurs. Au-delà des salariés, Jour est avantageuse , interlocuteurs majeurs d’Alan, qui revendique réduire de six fois les absence[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles