La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 229,52
    -98,27 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 405,69
    +26,64 (+0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2231
    +0,0074 (+0,61 %)
     
  • HANG SENG

    28 593,81
    +399,72 (+1,42 %)
     
  • BTC-EUR

    35 151,84
    -320,39 (-0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 207,71
    -45,43 (-3,63 %)
     
  • S&P 500

    4 152,34
    -10,95 (-0,26 %)
     

Alain Rousset: "Il faut arrêter avec le mythe de l'Etat égalisateur"

·2 min de lecture

SÉRIE LA FRONDE DES TERRITOIRES [9/9] - Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, profite des critiques en série contre un Etat centralisateur et bureaucratique pour entonner son propre discours girondin. Oublié le temps où il appelait à voter Macron.

Dans le sud de sa région, à Biarritz, cela s'appelle prendre la vague pour la surfer. Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, profite des critiques en série contre un Etat centralisateur et bureaucratique pour entonner son propre discours girondin. Oublié le temps où il appelait à voter Macron.

Pour les prochaines élections (auxquelles il n'est toujours pas officiellement candidat), il creuse son sillon, celui de l'industrialisation par les territoires.

Challenges. Quelles leçons tirez-vous de la gestion de la crise par l'Etat ?

Alain Rousset. L'Etat centralisé est un boulet pour le pays. Les démonstrations ne manquent pas, depuis la gestion des masques jusqu'à celle des tests.

Les méfaits de cet Etat colonial ont été décrits dès 1966 par Michel Rocard, dans un ouvrage intitulé Décoloniser la province. Il y soulignait que l'hyper-administration est l'une des conséquences de la centralisation.

L'épisode des autorisations de sortie qui se perdent dans les détails en constitue une illustration. Car, à la fin, comment imaginer qu'un homme seul, entouré d'une dizaine de personnes, puisse prendre le pouls de la société française tout entière ?

Pourquoi les régions seraient-elles mieux outillées face à la crise économique ?

La Nouvelle-Aquitaine accompagne 2 600 entreprises par an. Aucune institution ne peut se prévaloir d'une meilleure connaissance de notre tissu de TPE, PME et ETI. A contrario, c'est l'éloignement et l'incompréhension de cet univers qui expliquent l'appauvrissement de l'Etat : ce dernier a perdu toutes ses compétences en matière de politique industrielle.

Qui n'a remarqué que la réussite de l'Allemagne tient à sa régionalisation ?

Les Länder ont permis l'éclosion du fameux Mittelstand. En France, au contraire, la centralisation a pour corollaire un pouvoir focalisé sur les grands groupes. On voit le résultat : de trop nombreuses multinationales ont fondé leur compétitivité sur des délocalisations plutôt que sur l'innovation. Conséquence : des [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi